Culture, Loisirs

Le port au rythme des Jeudis ! Les 27 juillet, 3, 10 et 17 août.

Mis en ligne le

A compter du 27 juillet, la 29e édition des Jeudis du port investira les quais brestois, pour une nouvelle saison qui promet. Arts de rue, concerts, et, pour la première fois, arts visuels seront de la fête.

La rue Kétanou, Broken back, The red goes black, pour (une partie de) la musique. Lucamoros, Générik vapeur, Nazeem du côté des arts de la rue et des arts visuels. Un escape game, un atelier de cerfs-volants pour satisfaire le jeune public… La programmation de la 29e édition des Jeudis du port, dévoilée ici de manière non exhaustive, a mis quelques beaux noms d’artistes en haut d’une affiche qui se déroulera, cette année, sur quatre soirées : le 27 juillet, puis les 3, 10 et 17 août.

Des manèges comme des œuvres d’art

Que retenir d’une telle programmation ? Qu’elle a de l’allure, déjà. Et que l’été sera (encore) certainement réussi du côté des quais du port de commerce, de la scène Grand large au parc à chaînes, en passant par le quai de la Douane. Ambitieuse et audacieuse, afin d’innover et de pérenniser un événement gratuit apprécié des Brestoises et des Brestois, l’affiche des prochains Jeudis est à mettre au crédit, cette année encore, de Quai ouest musiques, du Fourneau, et du service animations de la ville de Brest.

Rendez-vous le 27 juillet donc, dès 18 heures, pour une ouverture des Jeudis qui, pour le jeune public, se placera sous le signe d’une certaine magie : deux manèges, véritables œuvres artistiques, prendront place sur le parc à chaînes.

Au rang des grands moments qui suivront, citons, entre autres : un espace graff (le 3 août, à partir de 18 heures) autour du Brestois Nazeem et d’un DJ ; la déambulation de Meute, fanfare techno venue d’Allemagne (3 août, à 19 heures et à 21 h 15) ; l’installation monumentale (10 mètres de haut) de Lucamoros (3 août, 22 h 32) ; le classieux Broken Back (10 août, 20 h 30) ; l’Afghan et maître ès cerfs-volants Nasser volant (17 août, à partir de 18 heures) ; le très gouailleur Gauvain Sers (17 août, 19 h 30), qui a assuré les premières parties de Renaud ; la rue Kétanou (17 août, 21 heures)… Du très beau monde, en somme, pour un événement estival qui devrait en attirer tout autant !

En savoir plus

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.