Sport

Le gymnase Foch va se refaire une beauté

Mis en ligne le

Gros chantier en vue pour le gymnase Foch, à Brest. Le bâtiment des années 60 va laisser place à une structure contemporaine, aux dimensions élargies. Livraison prévue en 2020.

 

Construit en 1962, le gymnase Foch a fait son temps. Après une longue période de concertation avec les différents acteurs et utilisateurs de cet équipement sportif d’hyper centre, la ville de Brest, en accord avec les co financeurs du projet que sont le département du Finistère et la région Bretagne, a pu élaborer un projet qui verra le jour en 2020.


De 1200 à 1600 m²


« Nous avons écouté les attentes des utilisateurs actuels du gymnase, comme celles des habitants. Le futur gymnase, qui passe de 1200 à 1600 m² va nous permettre de proposer, dans l’hyper centre de Brest, un équipement adapté aux pratiques sportives de proximité », se réjouit Patrick Appéré, adjoint au maire de Brest en charge du sport.
Le futur équipement sera composé d’une grande salle multisport de 1000 m² équipée de gradins de 250 places. Une salle multi activités de 500 m² sera également ouverte, à laquelle il faut ajouter des vestiaires agrandis par rapport à aujourd’hui, et mieux adaptés aux besoins des sportifs et sportives qui utilisent notamment les terrains extérieurs.


Deux ans de travaux


L’ensemble a également été pensé dans une logique environnementale, avec connexion au réseau de chaleur, récupération de l’eau de pluie pour l’arrosage de la pelouse extérieure ou encore panneaux rayonnants au toit de la grande salle, alimentant le système de chauffage. Le design du bâtiment, confié après concours au cabinet DDL architectes (Lorient), fait la part belle à la luminosité, avec une façade en verre côté nord.
Destiné aussi bien aux scolaires (collège et lycée de l’Harteloire) qu’aux associations sportives locales, le nouvel équipement demandera deux ans de travaux. La déconstruction est prévue pour démarrer à la mi-juin 2018, la livraison étant programmée à l’été 2020. Le temps du chantier, les activités extérieures pourront perdurer sur site, avec des vestiaires provisoires. Des salles de substitution seront proposées aux actuels utilisateurs, notamment dans les installations sportives du Bouguen (UBO).  
Ce chantier de 6,2 millions d’euros est financé par la ville de Brest, avec la participation du département du Finistère (900 000 euros), et de la région Bretagne (700 000 euros).

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.