Economie, entreprises

Le bureau des congrès, guichet unique du tourisme d'affaires

Mis en ligne le

Avec 40 000 congressistes par an, Brest métropole est en capacité d’accueillir les grandes manifestations comme les plus modestes. Ses atouts ? Son cadre de vie permettant de marier travail et découvertes. Sa force ? Un tout nouveau bureau des congrès opérationnel d’ici fin 2018.

Deux hommes posant dans l'ateliers des Capucins avec une foule en arrière-plan  - , .JPG 571Ko () Armel Gourvil, vice-président en charge du Tourisme et François Cuillandre, président de Brest métropole, lancent le bureau des congrès, un interlocuteur unique pour les organisateurs de congès.
© Chall

« Le secteur des congrès est très concurrentiel, expose François Cuillandre, président de Brest métropole lors du forum de l’économie*. Les organisateurs contactent différentes villes et, selon les réponses, viennent à Brest ou pas. Nous voulons montrer que nous savons bien accueillir.

Un seul interlocuteur

Pour soigner cet accueil qui fait la différence, l’office de tourisme va se doter d’ici la fin de l’année d’un bureau des congrès « véritable service intégré, qui permettra aux organisateurs non seulement de s’adresser un à seul interlocuteur mais aussi d’être accompagné pour bâtir son offre.

Opérationnel d'ici fin 2018

Une offre sur mesure donc, qui mettra en exergue tous les atouts d’un pays de Brest accueillant. « Nous fédérons ainsi les acteurs du tourisme d’affaires, devenons le guichet unique des porteurs de projets et faisons la promotion de notre destination. » 

Pour cela, un recrutement est en cours à l'office de tourisme de Brest et une plateforme téléphonique sera ouverte dans les semaines à venir. « L’objectif est d’être opérationnel d’ici la fin de l’année », afin de répondre aux demandes des organisateurs, qui planifient leur manifestation jusqu’à deux ans l’avance. 

Les congrès d’importance (jusqu’à 3 000 personnes) tout comme les plus modestes (100 personnes) sont donc les bienvenues à Brest, la collectivité disposant des lieux adéquats (Penfeld, Capucins, Arena, Océanopolis, salles communales…) et du cadre rêvé pour prolonger sa session par un week-end en bord de mer. 

 

Le 2e forum de l’économie a attiré 800 personnes aux ateliers des Capucins le 2 octobre.

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.