International

La Maison de l'international vous donne rendez-vous !

Mis en ligne le

La Maison de l’international poursuit sa mission d’ouverture sur le monde en proposant pour ce deuxième semestre un programme dense, s’adressant autant aux entreprises qu’aux jeunes et aux habitants curieux de découvrir d’autres cultures.

« Des actions concrètes », c’est ainsi que l’adjoint au maire en charge des jumelages et des solidarités internationales, Fortuné Pellicano, a qualifié le programme de la Maison de l’international. « La ville sera toujours aux côtés des associations qui portent des projets. Il existe des dispositifs pour cela. Nous sommes dans une ville ouverte et humaniste. » Une ville qui met en œuvre sa stratégie métropolitaine de développement économique.
Lancée il y a deux ans rive droite, la Maison de l’international a plusieurs cordes à son arc. Si son objectif reste de faire davantage connaître le potentiel économique de la métropole au-delà des frontières, elle s’adresse à un public diversifié pour peu qu’il porte un projet bénéfique pour Brest. Petit tour d’horizon de ces atouts.

Un lieu

La Maison de l’international est placée aux abords des ateliers des Capucins. Dotée d’une belle salle de conférence et de bureaux, c’est un lieu de passage autant que d’échanges avec les associations présentes. Elle accueille les porteurs de projets tournés vers l’international, dans des domaines aussi larges que la jeunesse, la culture, les entreprises, la solidarité… De plus, elle profite de la proximité de la Cité internationale Nelson Mandela (composée du Centre de mobilité internationale de l'UBO et de la résidence internationale du Crous), du Design center de Thales, de la cantine numérique, du village by CA 29, de la médiathèque François-Mitterrand… 

Un réseau

Pas moins de 19  associations tournées vers le monde ont leur adresse dans cette structure (Maison de l’Europe, Alliance française, associations de solidarité internationale, comités de jumelage…).
De plus, celle-ci s’inscrit dans un réseau de partenaires ayant de fortes habitudes de coopération : Business France, Bretagne commerce international, la CCIMBO, le technopole Brest Iroise, le bureau information jeunesse…

Une équipe

Six personnes animent les lieux, chacune dans leur spécialité (jumelage, mission économique, entreprises, Erasmus…). Les projets des startups, des entreprises et des jeunes gens sont pris en charge par l’équipe qui s'appuie sur le réseau pour les guider à bon escient.

Un programme

Le programme semestriel (ci-dessous) se compose de rendez-vous récurrents, mis en place avec les associations (exemple : les lundis et les jeudis de l’Europe) et d’événements (Forum de l'économie le 2 octobre, la Sea Tech Week du 8 au 12 octobre, Festisol du 16 novembre au 5 décembre...), « tous destinés à susciter l’ouverture » comme le rappelle Fortuné Pellicano.

Un exemple de coopération : La Denver Startup Week

Grand rendez-vous américain dédié aux jeunes entreprises, à l’image du Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas en janvier, la Denver Startup Week accueille 7 000 personnes et 300 startups sur quatre jours.
En 2017, une délégation brestoise s’est rendue sur place, dans le cadre des 50 ans de son jumelage, avec La Brasserie du Baril et NDMAC ( tireuses à bières connectées). Pour cette édition, du 24 au 28 septembre, deux autres startups s’y rendront pour présenter leurs innovations (en cours de sélection). « Soulignons que la coopération est aussi culturelle, indique Fortuné Pellicano, puisque le groupe Egoprisme a pu aussi s’y produire ».  

 

Le programme du 2e semestre 2018

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.