Economie, entreprises

Institut unique à Brest : le bien-être, malgré la maladie

Mis en ligne le

Marrainé par la handballeuse Cléopâtre Darleux, l’institut de beauté Les Alizés, à Brest, propose une offre atypique. Son créneau : offrir une bulle de bien-être à toutes ses clientes, y compris celles qui souffrent d’un cancer ou d’un handicap lourd.

La Handballeuse Cléopâtre Darleux est marraine de l'institut des Alizés, où l'offre de bien-être concerne toutes les femmes, qu'elles soient ou non malades, ou porteuses de handicap.   - , .JPG 3.0Mo () La Handballeuse Cléopâtre Darleux est marraine de l'institut des Alizés, où l'offre de bien-être concerne toutes les femmes, qu'elles soient ou non malades, ou porteuses de handicap.

 « Il y avait une vraie demande des professionnels de santé, notamment ceux qui traitent les femmes souffrant d’un cancer du sein. Il manquait une offre d’accompagnement post-opératoire, et post-traitement », explique Alizé Osucha, la directrice des Alizés. C’est sur ce constat que la coiffeuse de métier a donc imaginé et créée, voici un an, à proximité du CHU de la Cavale Blanche, un institut de beauté qui veut répondre à ce besoin. 

« Nous sommes un espace de bien-être, ouvert à toutes les femmes, malades ou non. Et dans cette bulle, nous proposons à celles qui sont fragilisées par la maladie une offre dédiée, qu’il s’agisse des prothèses capillaires et mammaires ou des soins de bien-être ».  Une gamme de produits bio et non allergènes sont ainsi utilisés pour les soins esthétiques des malades.

Adoucir les séquelles de la maladie

« L’idée est aussi de fournir une offre complémentaire à ce qui existe dans le milieu médical. Certaines patientes n’ont plus envie de ce cadre, même quand il s’agit de choisir une prothèse. Ici, on a essayé de créer une bulle de bien être, où les patientes sont des clientes parmi d’autres, non malades. » 
L’engagement de l’entreprise sur le sujet de la maladie va plus loin, puisque l’esthéticienne des Alizés devrait intervenir ponctuellement, pour des soins, au service d’oncologie de l’hôpital Morvan.

Un accueil dédié pour le handicap aussi

Autre particularité : tout est ici pensé pour l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, avec notamment un parking privé dédié aux véhicules de ces publics et des rails de transfert pour les personnes en fauteuil.

Un équipement qui permet de recevoir des personnes en situation de handicap de différents instituts spécialisés. « Là encore, les personnes, comme leurs accompagnants, apprécient de quitter leur cadre médicalisé. »

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.