Economie, entreprises

Forum de l’économie : l'effervescence d'un esprit collectif !

Mis en ligne le

Le premier forum de l’économie a fait son effet : 600 personnes y ont participé, aux ateliers des Capucins, ce 17 octobre. Cet esprit collectif est engagé dans une stratégie métropolitaine de développement économique (SMDE), destinée à consolider des pistes d'avenir.

Il y a un an, Brest métropole présentait sa stratégie de développement économique au Quartz, s’appuyant sur sa marque de territoire BrestLife et le SMDE.
Ce lancement sur la rampe d’un cadre collectif structuré, doté d’une gouvernance transversale, devait aboutir rapidement à la mise en œuvre d’opérations communes. Un an plus tard, le forum du 17 octobre voulait « rendre compte de ce qui a été fait et provoquer l’échange, dans les ateliers et au salon des réseaux », présente Michel Gourtay, vice-président économie de Brest métropole. Déjà, un second forum est annoncé pour maintenir la dynamique et cet esprit d'appartenance à un territoire.

Des pistes émergentes

Parmi les projets collectifs qui portent l’économie de demain, le Campus mondial de la mer a bénéficié d’un coup de projecteur avec l'ambition d'exister à l'international ; la French Tech Brest Plus affiche des chiffres prometteurs en termes d’emplois (1) ; le World Trade Center devrait voir le jour près de la CCIMBO au premier semestre 2018 ; l’enseignement supérieur métropolitain lance un programme « disruptif » pour les entreprises ; le port de Brest assemblera les plus hautes éoliennes jamais construites...

« Depuis deux ans que nous y travaillons dans ce cadre, nous voyons la mayonnaise prendre de belle manière car ce travail collectif se fait dans un excellent état d’esprit », commente Frank Bellion, président de la chambre de commerce et d’industrie du Finistère. Patrick Leclerc, vice-président du pays de Brest en charge de l'économie pointe lui aussi la dimension « collaborative» qui fait la force du territoire de la pointe bretonne.

L’emploi en ligne de mire 

Sur les 20 ateliers présentés, découpés en cinq interventions de 30 minutes, les thématiques de l’attractivité et du recrutement tirent leur épingle du jeu, « preuve que notre image métropolitaine, n’étant pas méconnue à l’extérieur, mérite de l’être encore davantage, souligne Michel Gourtay. Nous lançons un réseau des recruteurs qui doit aider les conjoints de collaborateurs nouvellement embauchés à trouver un emploi ici. »

C’est pour cela que la SMDE s’appuie sur sa marque territoriale BrestLife pour diffuser les bonnes idées lancées par tous les protagonistes. Et l'esprit collectif BrestLife, ce 17 octobre, était bel et bien palpable.

(1) Une étude publiée par l’Adeupa indique qu’en trois ans, la French Tech Brest plus a levé 122 M€, créé 273 entreprises, représentant 18 184 emplois, dont 1 500 sur les territoires de Brest, Quimper, Morlaix, Lannion.

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.