Sciences, Citoyenneté

Etats généraux de la bioéthique : vous avez la parole

Mis en ligne le

Ni sondage, ni étude scientifique, les états généraux de la bioéthique appellent les Françaises et Français à donner leur opinion. L’espace de réflexion de la bioéthique de Bretagne, chargée de la collecte, organise des conférences-débats et réunions dans les communes. Première étape à Brest le 31 janvier.

Etats généraux de la bioéthique Brest Bretagne révision de la loi bioéthique  - , .JPG 2.6Mo () Angélique Reptin et Marie Joucan, coordinatrices de l'Espace de réflexion éthique de Bretagne (Ereb), Jean-Michel Boles, directeur régional de l'Ereb, Johanna Karl-Joubert, chargée de mission Etats généraux de la bioéthique et Cindy Donnart, psychologue clinicienne en stage à l'Ereb.
© chall

« La loi de la bioéthique est révisée tous les sept ans, explique Jean-Michel Boles, directeur régional de l’espace de réflexion éthique de Bretagne. En prélude à la révision 2018, les Françaises et Français sont consultés dans le cadre de débats démocratiques organisés sur le territoire. »

Une synthèse pour le national

L’Ereb a décidé de sortir du cadre hospitalier en organisant les débats dans les communes (Brest, Lesneven, Saint-Pol-de-Léon pour le nord-Finistère), au plus près des habitants : « J’insiste sur le fait que ces états généraux sont la libre expression des opinions des uns et des autres, précise Jean-Michel Boles, qu’il ne s’agit ni d’un sondage, ni d’une étude scientifique, ni de reporter l’avis d’association ou de lobbys. Tout le monde a la parole dans le respect des uns et des autres. Nous ferons une synthèse des arguments exprimés, qui sera publiée sur notre site internet. »

Toutes les synthèses seront compilées par le comité consultatif national d’éthique. Les débats nourriront un projet de loi attendu au Parlement à l'automne.

GPA, PMA, tests génétiques

En Bretagne, deux thèmes actuellement sous les feux des médias ont été retenus par les comités d’éthiques départementaux : 

  • L’assistance médicale à la procréation, incluant la Gestation pour autrui (GPA) et la procréation médicalement assistée (PMA) ;
  • La médecine prédictive-tests génétiques. 

Lycéens et étudiants seront impliqués dans la démarche. « L’idée est de croiser les disciplines. C’est pourquoi dans les lycées et les établissements d’enseignement supérieur, les professeurs de philosophie sont invités à en parler en binôme avec les professeurs de science et vie de la terre. » La liste des établissements participants n’est pas encore figée.

A Brest le 14 février : Jean-François Mattei

Des conférences se tiendront à Brest avec pour objectif de toucher un public diversifié, en apportant des éléments scientifiques mais aussi philosophiques et juridiques. S’ensuivront des conférences délocalisées sur le Finistère :  

  • 31 janvier, au salon Richelieu, de 17h30 à 21h sur la médecine prédictive-tests génétiques (d'une médecine pour guérir à une médecine de prédiction), avec le professeur Claude Férec (généticien CHRU), le maître de conférence en droit Christelle Leprince et le président du CCNE Jean-François Delfraissy
  • 20 février , salon Richelieu, de 17h30 à 21h, sur l'assistance médicale à la procréation (d'une médecine pour réparer à une réponses à des demandes sociétales), en présence du professeur Philippe Merviel (gynécologue, CHRU), du professeur de droit Jean-René Binet (Rennes), du professeur de philosophie Frédéric Worms ;

  • 14 février, amphithéâtre Guilcher (faculté des lettres), de 18h à 20h30, sur les enjeux de la la révision de la loi de bioéthique, en présence du professeur Jean-François Mattei (ancien ministre de la santé, pédiatre et généticien), qui sort un livre intitulé "Questions de conscience" ; 

  • 21 mars : au centre social de Kerangoff 

  • 13 mars : à Lesneven à la maison d’accueil

 

Retrouvez l’ensemble des manifestations, conférences et réunions publiques sur le site de l’Ereb.
Les conférences débats organisées à Brest seront filmés et disponibles sur le site de l'Ereb.

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.