Commémoration, souvenir, Culture

Centenaire de la Grande Guerre. Dans les coulisses du camp américain de Pontanézen

Mis en ligne le

C'est un vrai trésor qui se dévoile à partir d'aujourd'hui au Service historique de la Défense, quai du commandant Malbert, à Brest. L'exposition 1917 – Les Américains débarquent à Brest constitue en effet une plongée inédite dans les coulisses des soldats américains qui débarquèrent en 1917 dans la cité du Ponant, en route vers le front.

Issus du fonds du lieutenant-colonel Maurice Laureau, des documents jusque-là inconnus s'y révèlent, pour raconter de façon inédite l'immersion américaine dans la vie brestoise, et plus précisément au camp de transit basé à Pontanézen. 

Tranches de vies américaines

De 1917 à 1919, des centaines de milliers de militaires américains séjournèrent ici, sur le chemin du front puis celui du retour. Une tranche d'Histoire et d'histoires que certains immortalisèrent dans le Pontanézen Duckboard, journal réalisé par les soldats du camp, dont il demeure 46 exemplaires.  Chroniques de la vie militaire en terres bretonnes, ils évoquent tout autant les conditions de vie difficiles du camp, que l'importance des offices religieux, de la musique ou du sport pour les soldats en transit.

Quatre exemplaires ont été bénévolement traduits par une soixantaine d'étudiants en Master de l'UBO, qui se sont aussi prêtés au jeu de la lecture des textes, à l'occasion de vidéos diffusées dans le cadre de l'exposition, en parallèle des reproductions du journal. Des travaux de collégiens de l'Harteloire sur les journaux d'époque seront également exposés. Une vraie mine d'informations, et une façon inédite de revivre l'Histoire des Américains à Brest, un siècle après leur passage !

1917 – Les Américains débarquent à Brest. Au service historique de la Défense. Jusqu'au 1er octobre.     

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.