Vivre ensemble, Santé

Bohars et Guilers intègrent le Clic

Mis en ligne le

Et de sept ! Créé en 2012, le centre local d’information et de coordination destiné à apporter toute l’information et le soutien nécessaires aux seniors de Brest métropole, compte désormais sept communes, avec les deux dernières arrivantes : Guilers et Bohars.

Un homme et deux femmes assis au premier rang, trois femmes debout derrière eux, regardent vers l'objectif - , .JPG 299Ko () Les communes de Bohars et Guilers ont rejoint le Clic mutualisé de Brest métropole au 1er juillet.

Financé par le conseil départemental et les communes qui en sont membres, le Clic mutualisé de Brest métropole concerne désormais les habitants de Brest, Guipavas, Le Relecq-Kerhuon, Gouesnou, Plouzané, Bohars et Guilers. 

Evaluation

Un service commun, pour mieux accompagner les plus âgés au quotidien, et notamment dans leur volonté de maintien à domicile. « Les équipes du Clic peuvent venir réaliser une évaluation chez les personnes, pour mesurer l’adaptabilité de leur logement, ou encore la nécessité d’un séjour en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes », pointe Isabelle Melscoët, adjointe au maire de Brest en charge du sujet.

« Expertise nécessaire »

Les communes de Bohars et Guilers appartiennent donc à ce réseau mutualisé depuis le 1er juillet, pour les mêmes raisons : « Nos populations vieillissent, et nos centres communaux d’action sociale (CCAS) ne parviennent plus à répondre à une demande qui grandit », explique Anne Carro, adjointe au maire de Guilers en charge de l’action sociale. Armel Gourvil, maire de Bohars, ne dit pas autre chose : « Nous comptons également de plus en plus d’habitants, et l’expertise de spécialistes de ces questions est devenue nécessaire ».
Si le premier niveau d’information reste au niveau des CCAS communaux, le Clic mutualisé prend ensuite le relais, pour des questions d’adaptation de logement, d’expertise sur des pathologies du vieillissement (Alzheimer…), mais peut aussi proposer notamment un service d’aide psychologique pour les aidants.  

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.