Sciences

BeBest. Scientifiques et artistes au chevet de la planète

Mis en ligne le

Lundi 30 avril, une nouvelle mission du laboratoire franco-québécois BeBest, basé au Technopôle de Brest métropole, s’envolera pour le Groenland. Une équipée scientifique où l’art vient poser son grain de sel.

Plusieurs personnes autour d'une table, avec un écran en arrière plan, projetant une photo de fonds marins.  - , .JPG 2.4Mo () Scientifiques et artistes s'apprêtent à s'envoler pour le Groenland, pour une nouvelle mission scientifique de BeBest.
© A Dagorn

 

Ausculter les fonds marins des pôles, à la recherche d’indices du passé… qui se révéleront annonciateurs du futur des écosystèmes. Telle est la mission du laboratoire international associé franco-québécois BeBest, basé à Brest, et qui multiplie depuis des années les missions aux pôles. Sous la glace, les scientifiques se mettent à l’écoute des écosystèmes, pour mieux analyser et comprendre leurs réactions aux changements climatiques.


Mariage improbable… et réussi !


« Mais à chaque retour de mission, il se trouvait qu’il était difficile pour les scientifiques de décrire, au-delà de leurs études, ce qu’ils ressentaient dans ces environnements magiques », explique Laurent Chavaud, l’une des chevilles ouvrières de BeBest. C’est ainsi que le mariage improbable du laboratoire s’est imaginé avec des artistes associés, via Fovearts, société en ingénierie culturelle dirigée par Emmanuelle Hascoët. Dès lors, plusieurs photographes ont mis leurs objectifs au service de BeBest, pour un complément artistique et humain de toute beauté.


Un écrivain à bord


La nouvelle mission qui va démarrer, sous la direction du muséum d’histoire naturelle, reprend donc ce modèle, alliant scientifiques et artistes. Elle embarquera pour le première fois un écrivain, Jean-Manuel Warnet, enseignant chercheur en arts à l’UBO. Quinze jours durant, l’équipage hétéroclite poursuivra son exploration du Groenland, pour mieux comprendre le fonctionnement de l’écosystème de l’arctique et continuer à alimenter le socle de connaissances sur ces trésors encore largement méconnus. Une exposition photo ainsi qu’un livre sont également attendus dans la foulée. 

 

 

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.