Culture

Au musée des Beaux-arts, venez créer votre musée imaginaire

Mis en ligne le

Le 16 juin, quelque 80 copistes d’un jour sont invités à venir recopier le musée des Beaux-arts de Brest. Que l’on soit artiste amateur ou parfait néophyte, et qu’importe l’âge : la performance est ouverte à toutes et tous, sur inscription !

Des hommes et des femmes, assis dans un musée, face à des tableaux, dessinent ces tableaux - , .JPG 2.5Mo () Le 16 juin, 80 copistes pourront venir recopier le musée des Beaux-arts de Brest !
© Jean-Manuel Salingue (MBAR).

 En 1947, André Malraux inventa le musée imaginaire, suivant le postulat qu’avec la démocratisation de la photographie, chacun peut disposer, chez soi, d’un panel de photos glanées dans différents musées, et formant un musée imaginaire… 

En 2017, l’école parallèle imaginaire de Simon Gauchet lançait à Rennes sa vision du musée imaginaire du XXIe siècle, en proposant à des amateurs de venir copier les œuvres des Beaux-arts de Rennes. Une nouvelle version du musée de Malraux, où les visiteurs du XXIe siècle se réapproprient le processus de création des tableaux, par le double qu’ils créent.

Musée recopié

En mai et juin 2018, ce ne sont pas moins de cinq musées de Bretagne qui participent à l’opération. Après Pont-Aven, Vannes, Quimper et Rennes, le musée des Beaux-arts de Brest ferme la marche le 16 juin, en ouvrant ses collections à quelque 80 volontaires.
De 10 heures à 18 heures, les artistes d’un jour seront invités à “recopier” le musée, sur un format unique, et selon leur propre vision. L’ensemble, exposé à l’artothèque du musée, formera le musée imaginaire de Brest !
De 7 à 99 ans, tous les artistes, confirmés ou parfaits néophytes sont les bienvenus… même s’il ne reste plus que quelques places ! Le musée restera ouvert au public durant la performance, permettant ainsi à tous de découvrir l’aventure artistique en direct !

Exposition en septembre

L’ensemble des copies de l’opération constituera le musée imaginaire du XXIe siècle, au musée de Bretagne de Rennes, du 15 au 30 septembre. Les copistes se verront ensuite, s’ils le souhaitent, restituer leurs œuvres au bout d’une année.


Inscriptions en ligne : www.bretagnemusées.bzh

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.