Culture

Archive, The Stranglers... Le bel automne de la Carène

Mis en ligne le

A la Carène, l’automne mettra sur le devant de la scène de très grands noms, mais n’en oubliera pas pour autant le jeune public, des festivals, et une action culturelle de haute tenue.

, .JPG 1.3Mo () La saison de la Carène mêle la sensibilisation à la musique pour le jeune public, la découverte des nouveaux talents des groupes internationaux (Archive en photo).
© David Levine

Au niveau des grands noms, la Carène inscrira cet automne ceux des magnifiques Archive (le 22 novembre), ou des Anglais de The Stranglers (28 novembre). Du côté des Français, le dynamiteur de foules Gérard Baste donne rendez-vous au public le 5 octobre, suivi dès le lendemain par Raphael (le 6 octobre).

Pour les tout petits…

Autant de jolis noms qui ne doivent pourtant pas éclipser la richesse d’une programmation qui fera, entre autres choses, la part belle au jeune public.

Déjà mené l’an passé, le projet de La p’tite Carène revient placer les enfants au centre de toutes les attentions. Ateliers, spectacles et actions spécifiques seront ainsi menés hors les murs. A commencer par un temps fort sur le thème du sommeil, du côté de la rive droite de Brest, en lien avec le projet éducatif et citoyen, qui débutera le 30 septembre à la médiathèque de la Cavale-Blanche, à 11 heures (pour les 0 à 3 ans).

... et les plus grands !

Enfin, la belle formule des Midis & demis initiée l’an passé reprend du service dès le 4 octobre. Ou comment s’installer dans le hall de la Carène, et passer l’heure du déjeuner autour d’un petit concert de qualité.
Au rang des projets couronnés de succès l’an dernier, et qui repartent pour un tour, citons également le Young Phoenix Fest, événement créé par et pour les jeunes. Les 13 – 18 ans se voient confier les clés de la Carène, pour monter un rendez-vous musical et gratuit. Une réunion d'information est prévue le 17 octobre, à 18h30.
Bref, l’automne est lancé à la Carène. Rendez-vous le 29 septembre pour entrer de belle manière dans la saison, avec Starting Blokes, une soirée autour de Maud Geffray, de Tristesse Contemporaine, ou du talentueux Brestois Egoprisme.


  

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.