Sport

8 octobre : Brest Court à quai

Mis en ligne le

Pour sa 14e édition, Brest Court ajoute une épreuve supplémentaire avec la « gentlemen », une course cycliste en duo pour les femmes et les hommes amateurs de petite reine.

Top départ de la course enfants, des 5 et 10 km et de la "gentlemen" le 8 octobre quai de la Douane à Brest. - , .JPG 70Ko () Top départ de la course enfants, des 5 et 10 km et de la "gentlemen" le 8 octobre quai de la Douane à Brest.
© Pierrick Segalen

Seconde course urbaine du Finistère* en participation et en fréquentation, Brest Court ne cesse de prendre de l’ampleur. Après le parcours qui a été modifié au fil des ans pour s’ancrer au port de commerce, quai de la douane, ce sont les épreuves qui évoluent avec une course cycliste dite « gentlemen » bien qu’elle soit mixte : « Elle clôt en général des fin de saison des courses cyclistes, en se pratiquant en binôme, bien souvent un novice et un confirmé, présente Eric Berthou, membre de l’organisation et à la tête du coffee bike Raleigh à Brest. Il y aura un départ toute les deux minutes dès 11h30, sur un circuit de deux tours, ça ira vite ! » Déjà une trentaine d’inscrits figurent sur la liste pour une centaine de duos attendus. Et les duathlètes seront au rendez-vous pour le mix vélo-course.

Un moment de convivialité

Brest Court suscite toujours un vif intérêt, tant en participants qu’au niveau du public. Un succès que Marc Kerjean explique par la qualité du circuit urbain « propice aux performances, avec du plat et des spectateurs sur tout le parcours, qui se composent de boucles et permettent de voir plusieurs fois les coureurs ».
Sans oublier une belle animation au port, avec fanfare, pour faire du sport une fête, à partager entre copains ou en famille. L'engagement solidaire reste au programme avec, cette année, un soutien à l’association Dimbali (conception d'un eco-fourneau au Sénégal).

Des équipes internationales

Eric Berthou, Marc Kerjean, organisateurs avec Charles Kermarrec, délégué aux sports de la ville et Anthony Marrec, du du pôle sportif.La course des enfants connaît un engouement certain avec 600 coureurs sur 3 courses : les Pirates (né(e)s entre 2004 et 2007, sur 1400m), les Flibustiers (2008-2009, sur 800m) et les Corsaires (2010-2012, garçons et filles, sur 400m). La participation, gratuite, permet de décrocher un T-Shirt au logo de la course.
Puis vient le 5km, à partir de 15h15, sur lequel 650 coureurs occasionnels ou sportifs confirmés aiment s’adonner à la performance. « Brest Court est la dernière épreuve du challenge Tri Run, précise Marc Kerjean, avec La Corrida de Landerneau et la course de Bohars. Le gagnant sera connu ce 8 octobre. » Pour le moment, Patrice Le Gall tient le haut du pavé.
Puis, à 16h15, départ du 10 km, où s’affrontent la fine fleur internationale, Kenyans, Burundais et Ethiopiens dans les rangs. Entre 850 à 1 000 participants se lanceront dans l'épreuve. « Le record, de 28’27, est détenu depuis 2008 par  le Burundais Jean-Claude Niyonizigiye. » A faire tomber le 8 octobre prochain !

*Après Saint-Pol-de-Léon/Morlaix


Inscriptions (de 8 à 12€) sur  : Brest court (pas d'inscription le jour même)


La sécurité renforcée. Préfecture et sous-préfecture « nous imposent des contraintes de sécurité nationales qu’il nous faut appliquer, comme ce fut le cas pour la foire Saint-Michel, souligne Charles Kermarrec, délégué adjoint aux sports de la ville de Brest. Les axes perpendiculaires à la course seront bouchées dès 7h et jusqu’à 17h. » Le stationnement sur le circuit sera interdit.



Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.