Enseignement

Soirées du bac : les autorités appellent à la vigilance

Mis en ligne le

Les villes de Brest, Guipavas et du Relecq-Kerhuon, la préfecture du Finistère mettent en place un dispositif de prévention, de secours et de réduction des risques à l’occasion des prochaines soirées du bac… tout en appelant les parents à leurs responsabilités.

Depuis 2006 des rassemblements lycéens sont observés sur la plage du Moulin Blanc à Brest à l’issue des épreuves du baccalauréat. Ces regroupements spontanés s’accompagnent d’une forte alcoolisation de certains jeunes et comportent donc des risques importants en termes de santé et de sécurité publiques. En effet, les particularités du site (proximité de la mer, d’une voie à grande circulation, d’une ligne de chemins de fer, présence de jeux qui ont une hauteur importante) ainsi que l’état d’ivresse de nombreux lycéens les exposent à de réels dangers : risques de blessures, de traumatismes, de noyades, de malaises ou d’agressions (présence d’autres groupes de jeunes non lycéens).

Les autorités locales en appellent à la responsabilité des parents : « Il est important d’informer les enfants sur les risques liés à la consommation de boissons alcoolisées et de produits stupéfiants ou drogues illégales. Soucieux d’éviter la répétition des désordres passés, nous en appelons à l’autorité et la vigilance des parents concernés et soulignons la nécessité de responsabiliser les lycéens susceptibles d’y participer ». Il est aussi rappelé aux commerçants que la vente d’alcool aux mineurs est strictement interdite (code de la Santé Publique).

Quelques préconisations à l’attention des jeunes :
- Programmer sa soirée : prévoir avec qui et comment l’on s’y rend et prévoir également son retour
- Bien manger avant de commencer la fête
- Rester en groupe : ne jamais s’isoler et/ou ne jamais laisser seul(e) un ami(e)
- Faire en sorte que les soirées du bac restent une fête pour tous

En l’absence d’organisateur de ces rassemblements spontanés et compte tenu des risques observés, le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD) de Brest Métropole en lien avec la ville de Brest, de Guipavas et du Relecq-Kerhuon prévoit un dispositif de prévention, de secours et de réduction des risques sur le site les soirs de la fin des épreuves écrites (prévue le 22 juin cette année) et à l’annonce des résultats du baccalauréat (prévue le 5 juillet). Ce dispositif, déclenché en fonction de l’affluence des lycéens sur le site, est préparé en amont avec l’ensemble des partenaires concernés : services de l’Etat, organismes de prévention, services départementaux d’incendie et de secours, Croix-Rouge Française ainsi que les services de la ville de Brest et de la métropole.

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.