Enseignement

Scolarité à Brest: des projets pour "raccrocher"

Mis en ligne le

A Brest, les dispositifs relais des collèges de l’Iroise et de Javouhey permettent aux ados en difficultés de (se) réinvestir dans leur scolarité d’une manière concrète et originale. La preuve avec le projet présenté par les collégiens de Javouhey.

Sohren, Stella, Enzo ou Nicolas partagent un point commun : ils ont du mal à trouver leur place dans le système scolaire. C’est à destination de ces jeunes en difficulté que s’adressent les dispositifs relais, au nombre de deux sur Brest. Et c’est grâce à des enseignants comme Monique Argoualc’h, à la barre de celui de la rive droite, que ces « gamins » reprennent goût aux choses simples : apprendre, s’investir et persévérer pour réussir.

Et de réussite il en est bien question aujourd’hui avec Le collège de l’espoir, le projet qu’ils ont mené en cette fin d’année, et présenté en mairie de Brest. Face à François Cuillandre, maire de Brest, Yann Guével, maire-adjoint des Quatre Moulins, et Ronan Pichon, vice-président de Brest métropole en charge du numérique, aucun des ados, bien qu’intimidés, ne s’est démonté au moment de partager son expérience menée en collaboration avec l’incroyable et attachant petit robot Nao, partenaire privilégié du dispositif relais de Javouhey. Entre l’écriture d’une chanson avec le chanteur Jean-Luc Roudaut, la réalisation (aboutie) d’un clip, les rencontres avec des étudiants ou les liens tissés avec des résidents de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes Louise Le Roux, à Brest, les adolescents du dispositif relais de Javouhey ont fait fort.

http://drrivedroite.infini.fr/

 

 

 

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.