Aménagement du territoire, Déplacements

Samedi 19 novembre, Brest met en service son téléphérique urbain

Mis en ligne le

Premier du genre en France, il est intégré à l’offre existante de transports en commun. Il permet de relier les deux rives de la Penfeld et de créer une liaison directe avec le plateau des Capucins, presqu’île urbaine au cœur de Brest où habitat, développement économique, loisirs et culture cohabiteront prochainement.

Les premiers usagers sont invités à embarquer dès 10h et jusqu’à 21h le samedi 19 et le dimanche 20 de 10h à 19h.

Passage des cabines l’une au-dessus de l’autre, smartglass et super-capacités : ce téléphérique intègre les dernière technologies pour une insertion urbaine facilitée et un coût, notamment énergétique, faible.

L’embarquement sera gratuit pour ces deux journées et se poursuivra les semaines à venir muni d’un titre de transport, au même titre que le bus ou le tramway.

Ce même week-end les Ateliers des Capucins ouvrent leurs nefs et accueillent le public aux mêmes horaires que le téléphérique. Le public découvrira en avant-première le travail mené depuis plusieurs années pour réhabiliter les Ateliers et ce patrimoine historique et humain exceptionnel. A voir : la future médiathèque qui ouvrira ses rayons début janvier 2017, le long passage des Arpètes qui mène vers la Maison de l’international, l’immense salle des machines (le plus grand espace public couvert d’Europe) et les machines (tours, fraiseuses, four, marbre…) qui rythmèrent la vie des ateliers au siècle dernier.

En savoir plus : Consultez le dossier de presse téléphérique
Samedi, retrouvez toutes les photos ici

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.

Commentaires (1)

  1. Posté le 20-11-2016 à 18:11 par roger

    Bonjour à tous

    J'ai écrit un ptit poème afin d'honorer le téléphérique.

    Pour Brest et son téléphérique

    Enfin oui nous l'avons notre téléphérique
    Même si ce beau projet paraissait utopique

    Entrer non sans frémir dans cette cage polyédrique
    Profiter et jouir d'un transport idyllique

    Penser tel un oiseau franchissant l'atlantique
    Éprouver sans faillir traversée orgastique

    Se poser d' l'autre côté non sans effet thermique
    Je devins un instant ma foi photogénique

    Craignant tel un enfant quel-qu’effets telluriques
    Devenant pour le coup un homme subaquatique

    Je n'ai pu qu' apprécier les avancées techniques
    Nous guidant dans l'espace aidé de robotique

    Dès demain j' f'rais face aux sourires sceptiques
    Car j'ai franchi l'espace et me trouve héroïque

    RLG.
    • 1