Développement durable, Enseignement

Groupe scolaire du Forestou, la nature comme cas d’école

Mis en ligne le

Les élèves de l’école du Forestou viennent d’être récompensés pour la deuxième année consécutive par le label “éco-école”, de la Fondation pour l’éducation à l’environnement en Europe (F3E). Ici peut-être plus qu’ailleurs, la nature fait école.

Le groupe scolaire du Forestou a tout d’un petit paradis. Pour les 200 enfants qu’il héberge, évidemment. Mais également pour la nature qui y a trouvé refuge. Un potager y a vu le jour. Des nichoirs accueillent des mésanges qui y ont fait leur nid. Des insectes y paressent toute l’année, dans un “hôtel” ouvert jour et nuit. Un beau projet mené par les enfants, leurs enseignants, la collectivité et de nombreuses associations. D’une richesse pédagogique évidente, l’action a été récompensée l’an dernier par le label “éco-école”, dans le cadre d’un programme de la F3E, « couronnant ainsi l’investissement de nos petits dans leur travail sur la biodiversité et le développement durable », sourit Céline Rozec, directrice du groupe scolaire.

Une aire marine éducative en projet

Rebelote cette année donc. L’éco-école vient d’être labellisée pour la deuxième année consécutive, au vu de nouvelles actions entreprises, portant cette fois sur la biodiversité marine. De la petite section au CM2, toutes les classes ont participé à de nombreux travaux en lien avec la thématique : expositions, sorties pêche à pied et découverte du littoral…

Et l’école ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. A la rentrée prochaine, elle souhaite se lancer dans la création d’une aire marine éducative, accompagnée par l’agence des aires marines protégées (AMP), basée à Brest. « Cela a été mené avec succès aux Marquises, témoigne Laurent Germain, des AMP. L’école du Forestou a déjà pris des contacts avec la Polynésie. Une aire marine éducative, c’est permettre aux enfants de retisser un lien avec la mer, que ce soit d’un point de vue naturel ou culturel. On sent l’impatience chez les petits. C’est bon signe : ça veut dire qu’il y a de l’espoir. » 

Photo Damien Goret.

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.