Vivre ensemble

Egalité femmes-hommes : Brest veut montrer l’exemple

Mis en ligne le

La ville de Brest et Brest Métropole ont signé avec le Haut conseil à l’égalité une convention d’engagement pour une communication publique sans stéréotype de sexe. Une démarche que les deux collectivités aimeraient étendre à tout le territoire.

, .JPG 16.4Mo () François Cuillandre, pour le compte de la ville de Brest et de Brest Métropole, a signé la convention pour une communication publique sans stéréotype de sexe avec Gaëlle Abily, élue brestoise et rapporteure du Haut Conseil à l'égalité (Photo Yvan Breton)

Depuis 2009, la ville de Brest et Brest Métropole sont signataires de la charte européenne pour l’égalité des hommes et des femmes dans la vie locale. Depuis trois mandatures, la municipalité compte aussi dans ses rangs une élue adjointe au maire déléguée à l’égalité femmes-hommes.

Une nouvelle étape vient d’être franchie avec la signature d’une convention entre les deux collectivités locales et le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes. A l’instar de quelques grandes entités publiques en France, Brest réaffirme son engagement via un guide simple et pratique de la communication publique sans stéréotype de sexe.

Dans leurs publications écrites et numériques, la ville de Brest et Brest Métropole doivent veiller au respect de l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes à l’image de ces quelques recommandations :

  • éliminer toutes expressions sexistes, 
  • accorder les noms de métiers, titres, grades et fonctions,
  • user du féminin et du masculin dans les messages adressés à tous et toutes,
  • utiliser l’ordre alphabétique lors d’une énumération,
  • présenter intégralement l’identité des femmes et des hommes,
  • diversifier les représentations des femmes et des hommes…
  • former les professionnel.le.s et diffuser le guide.

"Une démarche qui a valeur d'exemple et d'entraînement pour tout le territoire" a déclaré François Cuillandre lors de la signature de la convention. "Nous ne sommes pas des seconds rôles mais des égales" a conclut Gaëlle Abily, rapporteure du HCE.

En savoir plus http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr

 

 

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.