Brest 2016, Culture, Nautisme

Brest 2016 - 16 Juillet : Nouvelle victoire du Portugal sur les quais !

Mis en ligne le

Les Portugais ont rythmé les quais de cette quatrième journée des Fêtes Maritimes Internationales de Brest 2016 : danses et musiques folkloriques, défilés colorés sur les quais et saveurs régionales ont plongé les visiteurs au cœur du pays du vainqueur de l’Euro 2016 !

Obrigado ! C’est sous un soleil radieux que s’est déroulée l’inauguration du Village Portugal par la délégation officielle accueillie par les jupons tournoyants et les claquements de castagnettes des groupes folkloriques. Le Maire-Président de Brest métropole, François Cuillandre, et les représentants du Portugal et des Fêtes maritimes se sont arrêtés sur chacun des stands du village où l’on peut découvrir entre autres la beauté de Nazaré, la technique des azulejos, les rythmes et les mets ibériques. Après avoir félicité, avec beaucoup de fairplay, les invités pour leur victoire footballistique, le Maire les a remercié d’éclairer les fêtes de leur présence, avec notamment la venue des deux magnifiques goélettes Créoula et Santa Maria Manuela.

Escale artistique au Fourneau

Depuis le début des fêtes, le Centre National des Arts de la Rue Le Fourneau est le terrain de jeu de l’artiste Paul Bloas : dans la grande halle, ses Géants, emblématiques de son œuvre, côtoient des méduses d’osier sur lesquelles sont assemblés 5000 portraits peints sur des dominos de faïence. Une escale reposante sur les transats, idéale pour découvrir le travail de l’artiste lors de sa résidence au Chili, dans le désert de l’Atacama et à Valparaiso. Un docu-concert, interprété en direct par le musicien Carlos Canales Sierra, vous attend tous les jours à 11h11 et 18h18. Par ailleurs, le parvis du Fourneau s’est littéralement transformé : des containers comme tombés du ciel interpellent les passants, une invitation insolite proposée par le Centre culturel de Valparaiso, qui se prolonge à l’intérieur.

Dialogues avec le père de l’Epervier

En début d’après-midi, Patrice Pellerin s’était installé à l’ombre de l’espace des Rencontres Littéraires de Dialogues pour une séance de dédicaces offertes aux fans de l’Epervier. Malgré une chaleur quelque peu étouffante, l’artiste a pris le temps de recevoir chacun de ses lecteurs pour un échange entre passionnés du 9ème art et d’histoire. Une attente récompensée par un dessin personnalisé pour chacune des nombreuses personnes ayant pris la file d’attente.

De voiles et de toiles

 Les voiliers de travail, du cabotage et de la grande pêche et les voiles latines ont profité d’un léger thermique pour sortir en rade tout l’après-midi. Sur le plan d’eau, les Terre-Neuve des Abers et leurs maîtres ont effectué plusieurs démonstrations de sauvetage au cours de la journée au 3e bassin : l’occasion découvrir juste à côté la collection des Toiles de Mer, composée des chefs-d’œuvre de chaque équipage venu aux Fêtes depuis la création de l’événement, en 1992. On attend avec impatience l’arrivée de la Toile de Mer de l’Hermione, qui sera donnée aux organisateurs avant de rejoindre la collection, dès ce soir, lors de la remise de l’Ordre National du Mérite à Yann Cariou, commandant de l’Hermione, et Bruno Gravellier, super-intendant et vice-président de l’association Hermione-Lafayette.

Et aussi : un étonnant taxidermiste de poissons, des pirates à l’abordage sur les quais, et des chants de marins tous azimut ! Ce soir, cap sur le Village du Portugal pour le concert de Fado avec le groupe Mi Alma, avant de retrouver Lura sur la Grande scène. La parade nocturne va faire valser les gréements à la tombée de la nuit. A 23h30, Broken Back fermera la marche des festivités musicales.
Demain, journée des Pays-Bas, de Terres et Mers de Bretagne, et hommage à Florence Arthaud

Fidèles aux Fêtes maritimes, les Pays-Bas sont représentés cette année encore par une myriade de bateaux, formant ainsi la flottille la plus importante des festivités. La matinée sera marquée par la visite de la délégation officielle sur le Village dont l’animation musicale sera pour l’occasion confiée aux fanfares anglaises et au pittoresque Muziekboot. A quelques pas de là, l’espace Terres et Mers est lui aussi à l’honneur toute la journée. Entre joutes culinaires le matin et l’après-midi, et l’opération  « J’aime manger français », les producteurs mettront en évidence leur savoir-faire et la dynamique de leurs activités.

Une fois n’est pas coutume, les Fêtes maritimes se déplacent jusqu’au Moulin Blanc pour un hommage à la célèbre navigatrice Florence Arthaud à 15h, cérémonie qui verra la dénomination d’une digue en l’honneur de la « petite fiancée de l’Atlantique » qui remporta la Route du rhum en 1990.

Sur la grande scène, ne manquez pas Outside Duo à 21h30, avant la parade nocturne des répliques historiques. La journée se terminera avec Jungle By Night.

Il reste encore deux jours pour profiter des spectacles terrestres et maritimes des Fêtes : deux jours sur les quais à tambour battant, et sur une rade baignée de soleil… A demain !

 En savoir plus : www.brest2016.fr

Consultez les albums photos de la fête

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.