Allez au contenu, Allez à la navigation

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

Brest et le vote électronique


Depuis le 21 mars 2004, les Brestois utilisent la machine à voter.

Pourquoi la Ville de Brest a choisi la machine à voter ?

Depuis longtemps la ville de Brest s’est intéressée aux dispositifs mis en place chez nos voisins européens pour moderniser les opérations de vote.
Les machines à voter rendent moins lourde et moins coûteuse l'organisation des scrutins et permettent de disposer plus rapidement des résultats.
La population brestoise est désormais familière de la machine à voter.

Comment voter avec la machine ?

  • La machine à voter se substitue à l'urne et à l'isoloir. A la fin du scrutin, elle produit instantanément les résultats du vote. 
  • L’électeur prépare pièce d’identité et carte électorale et se présente dans le bureau de vote.
  • Le Président prend la pièce d’identité de l’électeur ainsi que sa carte électorale. Il appelle le numéro de cette carte. L’assesseur vérifie l’inscription sur la liste d’émargement.
  • Le Président ouvre la machine à voter et invite l’électeur à voter.
  • Sur la machine à voter, l’électeur appuie sur la touche de son choix et valide son vote en appuyant sur la touche de validation.
  • La machine se ferme et le Président déclare « a voté ».
  • L’électeur signe alors la liste d’émargement. L’assesseur appose le timbre dateur sur sa carte et la lui rend.

Une déjà longue histoire...

1999

  • 14 septembre 1999 : 1ère réunion à Brest avec les villes intéressées.
  • 21 octobre 1999 : Rencontre Représentants de Bordeaux et Alain Masson au Ministère de l’Intérieur.
  • Juin 1999 : Elections européennes : Test avec la valise à voter NEDAP.

2000

  • Avril 2000 : Déplacement d’élus et de fonctionnaires : STRATFORD.
  • Septembre 2000 : Référendum relatif au quinquennat : Test du vote par Internet avec Elections.com
  • Déplacement : COLOGNE.

2001

  • Création d’un réseau : le R.E.E.L
    (organisation de travaux, notamment une réunion à Paris en mai 2001)
  • Octobre 2001 : Projet de voyage aux U.S.A : annulé.
  • 27 novembre 2001 : Rencontre François Cuillandre, Député et les représentants du Ministère de l’Intérieur.

2002

  • Lancement de la procédure par le Ministère de l’Intérieur (FDC en novembre 2002)
  • Inscription au BP 2002 – Option valise à voter.
  • Nouvelle rencontre du réseau R.E.E.L et confirmation du choix de vote électronique.

2003

  • Janvier 2003 : Déplacements des élus et fonctionnaires avec des représentants des commissions administratives et du Préfet : ROTTERDAM.
  • 13 Août 2003 : Courrier du Ministre de l’Intérieur ; Brest inscrite sur la liste fixée en Conseil d’Etat.
  • 27 Novembre 2003 : Adoption du règlement technique fixant les conditions d’agrément (J.O du 27.11.03) Agrément d’organismes d’inspection.
  • 05 Décembre 2003 : Délibération du Conseil Municipal pour lancement d’appel d’offres

2004

  • Equipement des bureaux de vote brestois pour les scrutins de mars 2004
  • Février 2004
  • Arrêté d’agrément en cours de publication.
  • Désignation du titulaire du marché