Allez au contenu, Allez à la navigation

Le saviez-vous ?

La légende veut que le célèbre gâteau « Paris-Brest » fut inventé en hommage à la célèbre course cycliste sans escale qui reliait Paris à Brest à la fin du XIXème siècle. 

Une question ?

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

23/11/2011

Brest métropole océane veut jouer gagnant sur le Campus d'excellence sportive de Bretagne

Sports / Nautisme

Créé en janvier 2011, le Campus d'excellence sportive de Bretagne est unique en France. Cette structure a été présentée à Brest aux acteurs finistériens du sport. Et Brest entend jouer sa carte en faisant valoir ses compétences.

Accueil du haut niveau et du mouvement sportif, formation aux métiers du sport, développement de la recherche médicale et sportive : avec la naissance de ce Campus d'excellence sportive, la Bretagne se montre offensive sur le terrain de l'innovation. Pour remplacer le Centre régional d'éducation populaire et sportive (CREPS) de Dinard, qui était en difficulté, la Région a choisi de monter une structure plus ambitieuse. Avec l'Etat, le Conseil régional s'est d'abord entouré d'une douzaine de partenaires pour créer un Groupement d'intérêt public (GIP) en janvier 2011, avant que six autres partenaires ne rejoignent le mouvement en juin dernier. Dont Brest métropole océane, l'Université de Bretagne Occidentale et le Centre Hospitalier Universitaire de Brest qui entendent apporter leurs compétences au sein d'un Pôle Ouest du Campus. 

Regroupant les mondes sportif, universitaire et médical, la nouvelle structure sportive veut accompagner les projets portés sur le territoire breton. Car si un nouveau site va être créé à Rennes et que celui de Dinard va être rénové, c'est bien l'ensemble des acteurs bretons du monde sportif qui va être au cœur du fonctionnement du Campus. 

Avec son fort potentiel dans le domaine de la voile, du football ou du handball, l'agglomération brestoise a de sérieux atouts à faire valoir dans le domaine du haut niveau. Sans oublier le Centre médico-sportif qui apporte toutes ses compétences à la problématique « sport et santé » que le Campus veut développer. Première région sportive de France (900 000 licenciés pour 3,1 millions d'habitants), la Bretagne se donne les moyens de rester sur la plus haute marche du podium.