Allez au contenu, Allez à la navigation

Le saviez-vous ?

La légende veut que le célèbre gâteau « Paris-Brest » fut inventé en hommage à la célèbre course cycliste sans escale qui reliait Paris à Brest à la fin du XIXème siècle. 

Une question ?

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email
La ville de Brest va réaliser un nouveau gymnase, le gymnase de Pen Ar Streat, dont les travaux débutent symboliquement par la pose de la première pierre / Photo DR

29/06/2012

A Pontanezen, le gymnase de Pen Ar Streat prend forme

Sports / Nautisme

Avec la construction de nouveaux logements, la réfection des espaces publics, l’arrivée du tramway… la rénovation urbaine de Pontanezen se poursuit et vient de connaître une nouvelle étape avec la pose de la première pierre du gymnase de Pen Ar Streat.

Cet équipement sportif destiné au sport scolaire et associatif, s’inscrit dans l’opération de renouvellement urbain de Pontanezen Europe, dans une démarche global de transformation d’un secteur de ville qui s’appuie sur différents leviers : l’habitat, les services à la population, les espaces publics et les déplacements (avec le tramway).

Construit à proximité immédiate de l’école publique de Pen Ar Streat, le gymnase du même nom sera destiné aux scolaires et aux associations sportives du quartier. Cette salle multisports de quartier permettra la pratique des sports de salle habituels (handball, basket, volley, badminton…) et son positionnement non loin du foyer de Kerlivet permettra aux sportifs handicapés de l’Electro Foot de Brest (football en fauteuil) et aux amateurs de boccia (pétanque adaptée aux handicapés) de pratiquer leur activité.

Suite au concours de maîtrise d’œuvre lancé en 2009, le cabinet DDL Architecte (Yves Le Corvec) de Lorient a été retenu pour la construction de ce gymnase, qui devrait s’achever durant l’été 2013. Le coût global d’opération est de 3,2 millions d’euros dont 250 000 € consacrés aux seuls aspects « développement durable ». En effet, cette nouvelle génération de gymnase se rapproche des normes BBC (Bâtiment Basse Consommation) par des choix architecturaux spécifiques comme la pose d’un « mur trombe » qui permet de récupérer l’air chaud d’une sorte de serre bioclimatique et l’orientation du gymnase avec de grandes ouvertures au nord permettant de privilégier une lumière naturelle sans reflet.