Allez au contenu, Allez à la navigation

Le saviez-vous ?

La légende veut que le célèbre gâteau « Paris-Brest » fut inventé en hommage à la célèbre course cycliste sans escale qui reliait Paris à Brest à la fin du XIXème siècle. 

Une question ?

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

26/10/2012

Tonnerres de Brest 2012: la fête au taquet !

Sports / Nautisme

François Cuillandre, Jean-Claude Lardic et Eric Hussenot ont communiqué hier le bilan des Tonnerres de Brest 2012. Une très belle édition, marquée par la visite du Président Hollande, plébiscitée par un public encore plus nombreux et qui se solde par un budget en équilibre.  

L'anniversaire des 20 Ans de fêtes maritimes méritait bien une fête hors du commun... Qu'il s'agisse de la fréquentation, des finances ou de la couverture medias Brest 2012 n'aura pas déçu !

Pour admirer plus de 1000 bateaux, le public a répondu massivement à l'invitation des brestois: 715 000 visiteurs (+11% par rapport à 2008) auront arpenté les quais. Soit une moyenne de 120 000 visiteurs quotidiens avec un pic à 170 000 le 14 juillet, jour de la visite présidentielle.
Le sondage effectué sur le site a mis en évidence un taux élevé de satisfaction des visiteurs: 89% d'entre eux se sont déclarés satisfaits ou très satisfaits et ce sur presque tous les aspects: présence des bateaux,  sécurité, propreté, ambiance et accueil...

Le budget de la manifestation, en équilibre, s'est établi à 17 millions d'euros. Une augmentation sensible par rapport à 2008 et qui est lié entre autres, à des dépenses plus importantes pour répondre aux exigences de sécurité ainsi qu'à une augmentation des prix des grands bateaux. Les entrées d'argent sont pour 60% des recettes de la fête (billetterie, embarquements, produits dérivés...) et pour 40% de financements publics (essentiellement de la Ville et de Brest métropole océane).

L'événement a fait de Brest la ville la plus citée dans les médias français cet été, après Londres et les jeux olympiques. 753 journalistes représentant 276 médias ont produit 47 heures de programmes TV, 31 heures de radio, et 1350 publications presse.

Une couverture média qui contribuera largement à la notoriété de Brest et de la région !

Quelques difficultés ont été identifiées qui feront l'objet d'une attention particulière à l'avenir: la gestion des inscriptions des "petits bateaux" qui a abouti à des rejets pas toujours compris, la gestion de l'accueil à la Carène qui s'est avéré sous-dimmensionné... Autre regret, lié celui-là à la météo du premier soir, l'annulation pure et simple du repas des équipages prévu en plein-air pour les 6000 marins et équipiers. 

Brest 2012, comme les autres éditions, aura été un puissant catalyseur au service de la dynamique territoriale. Faire travailler à l'organisation des Tonnerres, des institutions, des scientifiques, des comédiens, des associations, des marins, des entreprises, c'est un beau challenge relevé une fois encore par notre agglomération !

Alors... rendez-vous en 2016 ?  François Cuillandre l'a annoncé: il y aura une suite à cette belle série... la réflexion sur la prochaine édition va démarrer.