Allez au contenu, Allez à la navigation

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

Lutte contre les étourneaux en ville

© Shutterstock

Limiter les nuisances causées par ces oiseaux en milieu urbain.

Chaque année, début novembre, des milliers d'étourneaux sansonnets sur la route de leur migration en provenance des pays de l'Est, choisissent de s'arrêter à Brest, comme dans bien d'autres villes de Bretagne.

Là, l'étourneau qui joue un rôle bénéfique au printemps en se nourrissant d'insectes, trouve le couvert dans les champs et les exploitations agricoles, créant de nombreux dégâts. A la nuit tombante, il envahit divers sites et constitue des dortoirs. L'implantation de ces dortoirs en centre ville est à l'origine de nuisances importantes, comme dans les magnolias du square de la Tour d'Auvergne.

Il devient alors nécessaire de déplacer la colonie en espérant qu'elle rejoigne un site en périphérie urbaine ou en zone rurale.

Que faire ?

Pas question d'utiliser la manière forte contre un oiseau qui, rappelons-le, est utile en Europe de l'Est.

Quelles sont les méthodes disponibles pour repousser cet envahisseur ?

  • L'abattage des arbres (ce qui vous en conviendrez n'est pas une solution !)
  • L'installation de filets dans les arbres (contraignant et pas très esthétique)
  • L'effarouchement acoustique par des cris de détresse ou de prédateurs (investissement coûteux)
  • L'usage de fusées crépitantes

La Ville a choisi d'employer la méthode de l'effarouchement optique, couplée à l'utilisation de fusées crépitantes. Suite à des interventions d'éffarouchement, les étourneaux se déplacent et constituent de nouveaux dortoirs, plus éloignés des habitations.

Dates

Novembre à février

Les actions du service Animal & ville :


Service Action sanitaire et santé
16 rue Alexandre Ribot
Tél. : 02.98.00.88.80
Fax : 02.98.00.88.79
actionsanitaire-sante@mairie-brest.fr