Allez au contenu, Allez à la navigation

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

Trois questions à Karine Coz-Elleouet, adjointe au maire de Brest, en charge de la petite enfance

Pour augmenter le nombre de places en crèches et améliorer l'accueil des petits Brestois et de leurs parents, la Ville de Brest a engagé un programme de sept chantiers pour la période 2012-2013.

Quelle est la situation actuelle ?

En 2011, sur l’ensemble des petits Brestois de moins de trois ans gardés hors de leur domicile, une majorité d’entre eux l’a été chez une assistante maternelle, ce qui représente 1945 agréments pour 700 assistantes en activité. Les structures d’accueil municipales ont accueilli quelques 2 200 enfants de moins de trois ans (650 dans les crèches collectives, 228 dans les crèches familiales, 1283 dans les haltes garderies). Et les structures à gestion associative ou mutualiste, subventionnées par la Ville de Brest ont, quant à elles, accueilli quelques 500 enfants.

Est-ce suffisant pour répondre aux attentes des familles ?

Pour augmenter la capacité d’accueil sur la ville, adapter l’offre de garde et de services aux attentes des familles, mais aussi pour répondre aux normes et exigences des règlementations en matière notamment de sécurité et d’accessibilité, la Ville de Brest a engagé un effort d’investissement important pour développer et surtout rénover le patrimoine existant. Depuis 2008, 2,3 millions d’euros de travaux ont permis de créer 34 places dans les crèches Aux mille sourires, Graines de soleil et Marmaille.
Il est important de préciser qu’une nouvelle place en crèche ne correspond pas à un enfant accueilli en plus. Du fait de l’amplitude horaire d’accueil, de 7 h à 19 h, et des attentes des parents, de un à cinq jours de garde par semaine, un nouvelle place de crèche va profiter à deux ou trois familles.

Et maintenant ?

L’effort de la Ville de Brest en faveur de la petite enfance est constant et linéaire et nous nous inscrivons dans une démarche éducative, et pas seulement de garde d’enfants. En 2012 et 2013, plusieurs structures d’accueil de la ville vont faire l’objet de travaux pour améliorer les conditions d’accueil des tous petits et des familles. Projets qui seront menés en étroite collaboration avec l’ensemble des partenaires concernés (financiers, associatifs, institutionnels, professionnels du secteur, parents usagers…). Sept chantiers sont ouverts ou vont débuter pour un volume global de travaux de 4,1 millions d’euros. Notre volonté était de créer 100 nouvelles places en crèches permettant d’accueillir 250 petits Brestois supplémentaires. C’est en bonne voie !

 


Tous les portraits et interviews