Allez au contenu, Allez à la navigation

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

06/04/2010

Ecole du Pilier Rouge à Brest : une école durable et ouverte sur le quartier

Jeunesse / Education

L’adaptation du réseau des écoles publiques aux évolutions de la ville se poursuit. Après les reconstructions des écoles de Kérinou, Paul-Dukas à Keredern, Bugeaud et Guérin au centre ville, c’est au tour du groupe scolaire du Pilier Rouge de faire peau neuve. 

Afin d’accueillir dans de bonnes conditions les 250 élèves de maternelle et d’élémentaire, ainsi que les enseignants, Michel Quéré, l’architecte du projet, a proposé de conserver et de restructurer deux bâtiments au sein d’un groupe scolaire de onze classes.

D’autres espaces fonctionnels complèteront ces unités pédagogiques :

  • l’espace accueil avec le hall d’entrée, le bureau de direction, une salle dédiée aux parents d’élèves, le local périscolaire et un bureau RASED (Réseau d’Aide aux Enfants en Difficulté)
  • l’espace CLIS (Classe d’Intégration Scolaire)
  • les locaux de restauration pour 160 enfants
  • la salle de sport et le plateau sportif
  • les préaux et les cours de récréation.

L’école a été conçue afin de devenir un équipement majeur du quartier tout en prenant en compte la requalification de la rue Sébastopol.

Un espace d’accueil commun au groupe scolaire sera aménagé. Le plan général des locaux favorisera le travail pédagogique en cycles avec une transversalité entre la maternelle et le primaire. Toutes les classes s’ouvriront à la lumière naturelle par de larges baies donnant à la fois sur les cours de récréation et sur des patios.

L’accès au groupe se fera en toute sécurité, rue Sébastopol, le long d’un parvis aménagé en contre-allée.

Economies et production d'énergie

L’approche du développement durable a été intégrée dans ce projet par les choix techniques et architecturaux :

  • vitrage des façades peu émissif offrant une meilleure isolation
  • éclairage à détection de présence dans plusieurs locaux
  • ventilation double flux dans les locaux à forte occupation
  • isolation acoustique par des dispositifs d’isolation notamment au niveau des salles à manger
  • intégration dans la toiture de panneaux photovoltaïques (récupération de l’énergie solaire pour produire de l’électricité).

L’opération s’élève à 6 millions d’euros, toutes dépenses confondues et la nouvelle école publique accueillera les élèves en février 2011.


En savoir plus