Allez au contenu, Allez à la navigation

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

Le bois de Keroual

Il est des lieux qui ont une âme. Des lieux comme des romances. Des jardins comme des parcours. Le Bois de Keroual, poumon vert de Brest et de son agglomération, est de ceux-là…

Un château, un vieux moulin, des plans d’eau, des arbres magnifiques et des chemins qui le sont tout autant, de larges pelouses, il ne manque rien à ce parc forestier où l’on vient en visiteur, et où l’on revient en fidèle…

Vous plongez ici dans les replis du temps. L’âme verte de ces territoires est enracinée dans ces fûtaies où quelques arbres comptent les siècles.

Les plus anciens auraient près de 300 ans. Ils savent tout, du Roi Soleil à nos jours. Pour d’autres, les souvenirs commencent à la Révolution française.

L’ordonnancement de grandes allées droites et formelles témoigne du goût des occupants du 18ème siècle pour les jardins à la française. Ici et là, des cheminements plus fantaisistes, ondulant entre plans d'eau et vallées, rappellent un parc à l’anglaise, sans doute imaginé au Second Empire.

Ce type de parc est une subtile et tout aussi rigoureuse composition du paysage, basée sur une rusticité qui n’est qu’apparente…

Particulièrement riche, ce bois de 48 hectares abrite parmi ses essences des espèces locales ou exotiques, comme le romantique tulipier de Virginie, l’érable, le frêne, le châtaignier, le chêne, le bouleau, le tremble, le robinier, le séquoïa, le cryptoméria, le pin Insignis…

Il retrouve aujourd’hui une seconde sève. Un plan de reboisement établi avec l’office des Eaux et Forêts, prévoit de renouveler l’ensemble du parc d’ici 2061 ! Soit le tiers sur 25 ans... Cette greffe progressive était indispensable à la survie de la forêt, et on travaille ici pour les générations futures…

Les hôtes de ce plan d’eau : canards ou poules d’eau, se faufilent en toute quiétude entre des petits îlots de verdure…

Le bois compte par ailleurs deux autres étangs, qui se dévoilent entre les arbres.

Plus haut, vers le manoir, des aires de barbecues, équipées de tables et de bancs, attendent les grillades du dimanche ou des douces soirées de l’été indien… Un point de restauration est également à votre disposition.

A l’entrée du bois, on échange plantes et conseils dans les « Jardins familiaux » qui ont la forêt pour clôture…
Des brestois à la main verte cultivent ici fleurs ou légumes pour leurs besoins exclusifs. Ces petits carrés de verdure représentent au total 2,85 hectares, répartis en une centaine de parcelles. Louées par la CUB, celles-ci sont gérées par l’Association des Jardins familiaux de la Région Brestoise, qui dispose d’autres emplacements dans l’agglomération.

Ces aménagements modèles, qui offrent aux visiteurs une agréable promenade, sont aussi des lieux d’échanges sociaux, facilités par une passion commune ! ...
Keroual est tout proche des Rives de Penfeld. Une liaison verte les relie, qui passe non loin du Parc de Penfeld récemment rénové.

Le bois et ses environs sont un paradis pour les promeneurs et les joggers, qui se comptent ici par centaines…

Avec ses donjons, ses tourelles, ses passerelles, le château-fort ludique en bois constitue un terrain d’aventure unique pour les enfants. Il est installé à l’orée Est du bois, sur les ruines des anciennes écuries du château de Kervaly…

Des jeux d’orientation sont destinés aux adeptes de jeux de piste grandeur nature. Huit circuits permettent de découvrir toutes les richesses de l’environnement du bois. Sans perdre le nord !

Une ancienne meunerie du 19ème siècle, rénovée par la Communauté Urbaine, est actuellement transformée en crêperie. Elle formait à l’origine le corps principal de la ferme des Moulins de Keroual, et jouxte un superbe étang qui alimentait autrefois deux moulins dont il ne reste, hélas, trace aujourd’hui…

Accueil de groupes, repas de familles, Apéritifs de mariage, Retours de noces, Douches pour sportifs, Séminaires


Bois de Keroual

Tél : 02 98 07 57 40
Fax : 02 98 07 47 83