Allez au contenu, Allez à la navigation

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

Annick et Thierry, guides-composteurs à Bohars

Photo Yvan BretonDevenir guide-composteur dans le réseau de Brest métropole océane, a été pour Annick et Thierry, un véritable apprentissage et une découverte : celle de leur propre jardin.

Annette et Thierry Thibault possède un jardin d’agrément de 800 mètres carrés autour de leur pavillon de Bohars. Haie, pelouse et beaux arbres dont un magnolia et un liquidambar, leur fournissaient suffisamment de déchets verts pour qu’ils envisagent naturellement de répondre à l’invitation de Brest métropole océane d’équiper leur foyer d’un composteur. L’intention était en grande partie restée à ce stade puisque la méthode d’une bonne utilisation de cet équipement n’a pas immédiatement été maîtrisée par le couple qui avouait alors peu connaître des bases et de la vie d’un jardin au naturel.

C’est Annette, en découvrant la formation de guide-composteur proposée par BMO, à la suite de la Semaine européenne de réduction des déchets, en novembre 2010, qui a pris l’initiative de s’inscrire, et Thierry lui a emboîté le pas. Apprendre pour eux et transmettre à leurs voisins et amis, leur semblent désormais aller de soi tant ils ont découvert de petits agréments après leur entrée dans le réseau des guides-composteurs de Brest métropole océane. C’est d’abord la suppression définitive des allers et retours à la déchèterie pour déposer régulièrement, du printemps à l’automne, les tontes de pelouses et les tailles de haies qui s’impose aux yeux de Thierry, le préposé à la corvée. C’est surtout leur nouvelle façon de regarder leur jardin qui les enthousiasme. Devenus adroits dans le paillage à la tondeuse thermique, ils ont introduit une parcelle potagère dans leur petit territoire qu’ils découvrent partager avec de nombreux oiseaux et insectes, coccinelles, papillons et autres abeilles.

Pour eux, le déclic est simple : c’est d’avoir mis la main la fabrication du compost lors de la formation qui leur a ouvert les yeux sur les gestes simples qu’il fallait maîtriser sans crainte des odeurs ni des auxiliaires en compostage que sont les lombrics et autres cloportes. Désormais, c’est dans leur entourage proche, qu’ils envisagent d’évoquer leurs nouvelles pratiques jardinières et leurs bienfaits. Un savoir qu’Annette et Thierry comptent encore augmenter en visitant d’autres jardins et en s’appuyant sur le réseau des guides-composteurs de BMO qui se veut aussi une plate-forme d’échange de bons gestes et de techniques qu’il leur reste encore à acquérir.

 


En savoir plus : Division Valorisation des déchets de BMO (Tél. 02 98 34 32 10) - email : reduisonsnosdechets@brest-metropole-oceane.fr


Tous les portraits et interviews