Allez au contenu, Allez à la navigation

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

Compostez vos déchets

Vous habitez Brest métropole océane. Vous avez un jardin...
Réalisez facilement vous-même votre compost !

Dans le cadre de la mise en place d’outils favorisant la collecte sélective, Brest métropole océane vous propose de valoriser vos déchets organiques.

Nous mettons donc à la disposition des usagers désireux de recycler leurs déchets organiques de cuisine, de la maison et du jardin, un composteur de jardin.

Pourquoi le compostage individuel au jardin ?

Le compostage individuel permet de recycler chez soi certains déchets organiques de la famille et du jardin et d’obtenir un compost pour ses propres besoins de jardinage. Permettant de diminuer la quantité de déchets à éliminer, le compostage individuel est donc une pratique utile pour la protection de l’environnement.

Vous êtes intéressé par l’acquisition d’un composteur :

Trois modèles sont à votre disposition :

  • 345 L pour les jardins inférieurs à 500 m² (15 euros)
  • 400 L pour les jardins de 500 m² à 600 m² (18 euros)
  • 620 L pour les jardins supérieurs à 600 m² (25 euros)

Ils sont fournis avec un bio-seau pour collecter les déchets fermentescibles à la cuisine, ainsi qu’un guide du compostage avec toutes les explications techniques.

Télécharger le Guide de la Réduction des déchets pour les particuliers

Pour plus de renseignements :

contactez-nous au 02.98.34.32.42
ou par courriel proprete-dechets@brest-metropole-oceane.fr

Un rendez-vous sera fixé pour que vous veniez chercher votre composteur.


Quelques conseils pour bien réussir son compost...

Déchets du jardin
Déchets de la maison

Sans soucis

Sans soucis

- brindilles, petites tailles de rosiers, d'arbustes d'ornement
- fleurs et plantes
- déchets du potager et du verger, y compris la rhubarbe
- mauvaises herbes non grainées
- fumier, plumes, foin, paille, écorces

- épluchures de tous les fruits et légumes, y compris pelures d'agrumes (citron, pamplemousse, orange, clémentine)
- fruits pourris
- plats cuisinés périmés, avariés
- restes de repas (pâtes, riz, céréales, lait,
croûtes de fromage)
- essuie-tout, serviettes, mouchoirs en papier
- filtres, marc de café, sachets de thé, tisanes (sauf sachets nylon)
- noyaux, coques de noix, noisettes, pistaches
- coquilles d'œufs, coquilles de moules (écrasées, c'est mieux)
- pains, algues, plumes, cheveux, coton-tige et coton biodégradables
- fleurs fanées, plantes vertes
- sciure et copeaux de bois non traités
- cendre de bois (cheminée)

Oui, mais paillé c'est encore mieux

Sans soucis, mais avec attention,
surtout si je démarre un nouveau compost
(bien recouvrir de compost)

- tontes de pelouse (pas trop à la fois et sèche)

- déchets de viande, poissons gras
- crustacés (carapaces de langoustines, arrêtes de poissons, carapaces d'étrilles, …)
- gros os, coquilles d'huîtres
- huile de friture (bien mélanger, 1 à 2 litres à la fois)
- litières d'animaux domestiques végétales (non malades)
- trognon de choux, aubergines (bien coupés)

Oui, mais bien coupés ou broyés à la tondeuse,
c'est mieux

Non

- mousse, fougères
- feuilles mortes
- feuilles épaisses à décomposition lente (laurier palme, lierre, platane)

-poussières, sac d'aspirateur, bois traité, produits chimiques, papier glacé, polystyrène, emballages plastique, cendre de charbons de barbecue (toxique)
- coquilles Saint-Jacques, palourdes, coques (les ramener à la plage)
- étiquettes des fruits
- et tout ce qui n'est pas d'origine organique et végétale.

Oui, mais pour les personnes expérimentées

- plantes malades, racines vivaces bien sèches, y compris liseron, chiendent
- résineux, aiguilles de pin en petites quantités
- viscères et restes d'animaux

Non

- plantes à graines
- thuyas, eucalyptus

 

Astuce :

  • Mélanger déchets de la maison et du jardin,
  • Remuer à chaque apport