Allez au contenu, Allez à la navigation


Le saviez-vous ?

Plus de 700 tonnes de matières plastiques sont recyclées chaque année par le service « Propreté-déchets » de Brest métropole océane. 

Une question ?

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email
François Cuillandre, président de Brest métropole océane, Françoise Adorni, présidente de Vert le Jardin, Martine Stéphan, présidente de la CAF du Finistère et Pierre Maille, président du conseil général du Finistère, ont signé la charte devant une centaine de jardiniers-habitants du Pays de Brest et de partenaires de l’association / Photo Stéphanie Corfec - ADEUPa

08/11/2012

Le Pays de Brest possède sa charte des jardins partagés

Ecologie urbaine

Le Pays de Brest et la soixantaine de jardins partagés qui se dispersent sur son territoire ont désormais leur charte qui doit servir de mode d’emploi à ceux qui auraient l’envie de mettre en place et de faire vivre un jardin partagé.

Le Pays de Brest et la soixantaine de jardins partagés qui se dispersent sur son territoire ont désormais leur charte. Le conseil général du Finistère, Brest métropole océane et la Caisse d’allocations familiales du Finistère, principales institutions partenaires de l’Association Vert le Jardin, qui en anime le réseau, ont paraphé un document qui doit servir de mode d’emploi à ceux qui auraient l’envie de mettre en place et de faire vivre un jardin partagé.

Trois années d’échanges et de mise en formes ont été nécessaires aux habitants-jardiniers brestois pour élaborer leur charte qui met en avant les vertus de citoyenneté, de convivialité, de solidarité, d’amélioration du cadre de vie et de respect de l’environnement qu’abritent les plates-bandes qu’ils entretiennent là où une demande émerge.  “Un jardin partagé est un jardin qui se conçoit, se construit et se cultive collectivement, résument les auteurs. Il suppose une concertation et une coopération dans la durée entre les habitants-jardiniers et les partenaires du projet.”

La charte est aussi le fruit d’une quinzaine d’années d’expérience au sein de l’Association Vert le Jardin, désormais installée dans la ferme de Pontanezen, à deux pas de l’un des premiers jardins partagés créés à Brest, Ponta Jardine. Utilisable par les collectivités et les habitants de plus en plus nombreux à réfléchir au projet de jardins pour tous là où ils vivent, ce nouvel outil devrait confirmer le rayonnement de Vert le Jardin à l’échelon local et régional. Forte de dix permanents, l’association brestoise vient en effet de créer un poste dans les Côtes-d’Armor et en ouvrira un autre à Rennes en janvier 2013.

En savoir