Allez au contenu, Allez à la navigation


Le saviez-vous ?

Plus de 700 tonnes de matières plastiques sont recyclées chaque année par le service « Propreté-déchets » de Brest métropole océane. 

Une question ?

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

04/03/2010

Une aire de broyage et de compostage des déchets fonctionne à Guilers

Ecologie urbaine

Depuis octobre 2009, la ville de Guilers et Brest métropole océane proposent aux particuliers, sur la zone artisanale de Kerebars, une autre façon de se débarrasser de leurs tailles de haies et de leurs branchages qui prenaient jusqu’à présent la direction de la déchèterie du Spernot ou de dépôts sauvages. Il s’agit de stocker ces produits (la tonte des pelouses y est absolument exclue) sur une plate-forme où, deux fois par an, un broyeur viendra réduire cette matière végétale en un produit utilisable pour les jardiniers, particuliers comme collectivités.

C’est une piste nouvelle choisie par Brest métropole océane pour diminuer la part des substances organiques qui prend le chemin des poubelles et des déchèteries. À Guilers, où 29% des foyers possèdent un composteur individuel, cette expérience menée sur quatre mois a permis de rassembler 1100 m3 de déchets verts ligneux. En une journée, ils ont été transformés en un broyat exploitable dans les jardins. Certains le choisissent  pour enrichir leur compost et diminuer sa teneur trop forte en azote. D’autres s’en servent comme paillage sur autour de massifs ou d’arbres fruitiers. Cela préserve l’humidité du sol, protège des gelées ou empêche la croissance de plantes indésirables.

Avec le printemps, le devenir de cette expérience sera d’autant plus observé que l’idée d’aménager des aires identiques à Plougastel-Daoulas et à Guipavas est dans les esprits.