Allez au contenu, Allez à la navigation


Le saviez-vous ?

Plus de 700 tonnes de matières plastiques sont recyclées chaque année par le service « Propreté-déchets » de Brest métropole océane. 

Une question ?

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

08/06/2010

Ronds-points : la biodiversité au tournant

Ecologie urbaine

Dans le cadre de 2010, année internationale de la biodiversité, la Direction Espaces Verts de Brest métropole océane met en lumière diverses actions, liées à son activité, illustrant le développement de la biodiversité. Nouvel exemple avec des ronds-points innovants et des espèces exotiques en massifs.

La biodiversité est partout ! Pour mieux le faire savoir, la Direction des Espaces Verts de BMO multiplie des initiatives afin de sensibiliser le grand public à la richesse et à la diversité de ce patrimoine végétal à préserver.

Après les visites guidées des jardins et prairies, l’installation de ruches au Stang Alar et à la sablière de Bodonou, le concours des maisons fleuries (également « atteint » par la biodiversité), le gros coup de frein donné au désherbage chimique, c’est encore ce même thème qui est retenu pour les décors des massifs saisonniers et des ronds-points.

Les massifs d’été

Chaque année, la Direction des Espaces Verts et les jardiniers des secteurs travaillent sur un thème pour créer des massifs d’été. Cette année ont été inscrites des plantes peu utilisées jusqu’à présent, grâce à l’équipe de production du Centre Horticole de BMO. En effet, une plante peut paraître commune dans son habitat naturel, mais sa culture est un défi pour obtenir une plante saine et qui va fleurir au moment choisi par les jardiniers.

Les « nouveautés » qui vont pouvoir être découvertes dans les massifs d’été sont la dentaire du cap, le bananier d’Abyssinie, la digitale africaine, l’immortelle à bouton et la célosie à épi.

Les décors évènementiels

En plus des massifs agrémentant les jardins de leur floraison estivale, plusieurs grands décors sont installés sur plusieurs sites (ronds-points, entrées de ville). Le principe : des photos de grandes tailles (3 x 2 m) représentant la biodiversité sont mises en scène sur des ronds-points, implantées dans un mélange de plantes. Le mélange fleuri est choisi pour ses plantes favorisant la récolte de pollen. Quatre grands ronds-points ont été retenus par les jardiniers : Spernot, Melville, Kertatupage et Hermitage