Allez au contenu, Allez à la navigation

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

Relations Internationales

L'international : une histoire et une culture

Découvreurs, aventuriers, les Bretons ont le goût de l'aventure planétaire. Du Néolithique à la Renaissance, la Bretagne a vu éclore des sociétés prospères animant d'intenses réseaux d'échanges avec les îles Britanniques, la Galice, la Flandre, toute l'Europe du nord et même la Méditerranée. En Pays de Brest, les "maisons anglaises" de Saint-Renan, du Conquet, de Lanildut témoignent de ces relations commerciales qui fondèrent la richesse bretonne au XVIème siècle. Ne disait-on pas alors : "Bretagne est Pérou pour la France" ?

Depuis le XVIIème siècle, toute l'histoire de Brest et de ses habitants est façonnée par la présence de la Marine : c'est de Brest que partit Bougainville en 1766 à la recherche du continent austral, c'est de Brest qu'en 1785 appareilla La Pérouse pour les îles Bouvet. La tradition continue.

L'Europe rouvre les chemins de la mer, la région de Brest en tire les dividendes : le trafic de part et d'autre de la Manche illustre bien l'essor des relations économiques transfrontalières ; les coopérations au sein de l'Arc atlantique dont les Bretons ont été les promoteurs, l'explosion des relations culturelles et des jumelages avec les pays celtiques témoignent d'alliances inter-régionales dans une Europe en mutation.

Commerce international

Les entreprises du Pays de Brest sont de plain-pied dans le marché international. Laïta exporte ses produits laitiers dans une cinquantaine de pays, Doux ses poulets dans le monde entier. Les autocommutateurs d'Alcatel sont achetés par plus de cent vingt pays de même que les enceintes Cabasse. Les groupes électrogènes de SDMO sont connus dans le monde entier. Les barges antipollution d'EGMO font leurs preuves partout où surviennent des pollutions par les hydrocarbures.

Coopagri Bretagne réalise 25 % de son chiffre d’affaires à l’exportation avec des produits phares dans l’alimentaire, la nutrition animale et la distribution spécialisée avec des marques diffusées dans plus de 60 pays (Paysan Breton, Magasin Vert, …).

Les serristes de Saveol, premier producteur national de tomates et artisans du renouveau de la fraise de Plougastel connue dans le monde entier sont nés en Pays de Brest.

Par ailleurs, des entreprises et groupes étrangers ont choisi le Pays de Brest pour leur implantation. On peut citer : Autocruise, Empreinte, l’Institut Suédois de la Corrosion, Jabil Circuit, Autoliv, Livbag, Cargill, Geminox, Degussa Texturant Systems…

Colloques internationaux

Le Pays de Brest accueille chaque année de nombreux colloques internationaux attirés par le potentiel de recherche et d'entreprises et par la qualité des infrastructures de l'accueil de congrès : congrès mondiaux sur le thème des sciences et technologies de la mer : Ocean’s 1994 et 2005, Isope 99, Sea Tech Week 2000, 2002, 2004, Safer Seas… mais aussi sur les nouvelles technologies : Brasage Technologies, Turbocodes, ITST (Intelligent Transport Systems)…

Recherche - enseignement supérieur

De nombreux organismes de recherche et établissements de formation ont acquis une renommée au-delà des frontières. C’est par exemple le cas de l'Ifremer et du Cedre qui ont un fort rayonnement par leur participation à des groupes de travail de l'Onu, l'Otan, l'Omi... L'Ifremer est membre de la World Marine Society qui réunit des scientifiques internationaux. Par ailleurs l'Ifremer, le Cedre et l'Université participent activement à des programmes européens de recherche.

Accueil d’étudiants étrangers

L’Université de Bretagne occidentale accueille  1200 étudiants internationaux, un nombre qui a doublé en 4 ans.

L'Institut universitaire européen de la mer forme aux sciences de la mer les meilleurs étudiants français et européens, dans le cadre d'une école doctorale. Il développe des liens de coopération avec les centres de recherche océanographiques européens.

Le centre européen de documentation de la mer dispose d'un réseau documentaire à haut débit en relation avec les centres partenaires de Plymouth, Southampton, Bremerhaven...

Le Centre international d’études de langues (Ciel), service de la Chambre de commerce et d'industrie de Brest, accueille les étudiants étrangers qui désirent apprendre la langue française.

Tous les établissements d'enseignement supérieur brestois sont engagés dans une politique de relations internationales très développée. Ils organisent la mobilité étudiante afin de parvenir à des diplômes communs avec leurs homologues européens.