Allez au contenu, Allez à la navigation

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

Musique

La Collectivité apporte son appui aux différentes esthétiques qui constituent aujourd’hui le secteur musical (musique classique, musique traditionnelle, jazz, rock, techno…) en soutenant les équipements et les associations qui oeuvrent à la création, à la transmission et à la diffusion des musiques savantes, traditionnelles et actuelles :

  • Le Conservatoire de Brest métropole océane et ses missions d’enseignement, de création et de diffusion
  • « Entre Sable et Ciel », ensemble instrumental de musiciens professionnels
  • La Carène, conformément à sa mission d’accueil des artistes (répétitions, résidence, pré-production, enregistrement) et de diffusion,
  • Le Quartz-Scène Nationale, dans le cadre de sa mission de programmation et de sa politique de création fondée sur l’accueil et l’implantation territoriale pérenne d’artistes,
  • L’Ensemble Matheus, ensemble conventionné,
  • Le Centre breton d’art populaire, organisme conventionné,
  • L’ensemble de musique contemporaine Sillages,
  • Le Vauban, salle privée conventionnée, équipée par la Collectivité, mise à disposition des associations pour l’organisation de concerts avec la participation de techniciens de la Ville,
  • Les associations organisatrices d’événements fédérateurs, soutenues financièrement et/ou logistiquement.


Par ailleurs, dans le cadre de sa politique d’animation, Brest organise directement des événements musicaux gratuits comme les Jeudis du Port ou la Fête de la Musique.

Elle développe également l’accessibilité des équipements à toutes les catégories de la population, en les encourageant à mener une politique tarifaire adaptée, en soutenant les actions culturelles mises en place par les structures, en particulier celles visant à sensibiliser et à accompagner des publics peu favorisés.

La Collectivité s’attache à soutenir l’enseignement musical et la formation des
musiciens amateurs dans le but, d’une part, de favoriser la pratique instrumentale et vocale, source d’enrichissement individuel et collectif ; et, d’autre part, de permettre la rencontre entre les publics et les musiciens, avec une attention particulière portée à la qualité des conditions de diffusion (auditorium du Conservatoire, Carène, future salle du Polygone permettant sports et spectacles…).

Elle accompagne les pratiques amateurs par le biais de ses équipements : le Conservatoire qui concilie accessibilité et pratique artistique de qualité ; la Carène, qui informe, forme et aide à la création musicale; et les écoles de musique associatives, notamment par la mise à disposition de locaux.

Un pôle « M .A.O » et nouvelles technologies (création et musiques assistées par ordinateur, acousmatique, musiques mixtes) sera installé et développé dans le cadre de la convention établie entre le Conservatoire et la Carène.