Allez au contenu, Allez à la navigation

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

De Brest à Yokosuka, le trio Im Takt poursuit son ascension

C’est à Yokosuka, ville jumelle de Brest au Japon que le groupe Im Takt a conclu une tournée de cinq concerts nippons. Le trio electro-rock de Brest a le vent en poupe. Après une première partie de Catherine Ringer à l’Olympia, les Transmusicales figurent au programme des Brestois.

Même Manu Chao a eu vent de la tournée des Brestois d’Im Takt au Japon et leur a adressé ses félicitations. Tout comme le site web des Inrockuptibles qui classe le trio parmi les groupes à suivre. Mais aussi  Catherine Ringer qui les réclame en première partie de ses concerts (Olympia). Idem avant Metronomy à Lille et Dijon… Et bientôt les prochaines Transmusicales à Rennes, une nouvelle date au Casino de Paris et les sélections du Printemps de Bourges 2012. Bref, c’est le groupe qui fait le buzz aujourd’hui !

C’est donc au Japon qu’Im Takt (en référence à titre de Kraftwerk) a peaufiné ses gammes. Pas banal comme expédition. En fait, c’est leur manager, Julien Banes (Matmatah, Merzhin, Tristan Nihouarn…) qui a monté le projet en s’appuyant sur une proposition du TIMM (Tokyo International Music Market) fin octobre. Sorte de grand marché des vendeurs et acheteurs de groupes, des tourneurs et programmateurs, le TIMM, c’est un peu le MIDEM de Cannes, version asiatique et en plus modeste. 21 groupes au total, des passages de 10 à 15 minutes chacun, et beaucoup de playback et de variétés bien niponnes. Avec son electro-pop-rock, Im Takt faisait un peu figure d’OVNI dans ce grand bazar musical. Qu’importe, avant et après le TIMM, les trois Brestois ont répété leurs gammes dans des clubs et boîtes de Tokyo. Une mini-tournée de cinq concerts et de deux DJ sets au final pour le groupe qui a bénéficié d’un coup de pouce financier de la ville de Brest et des Vieilles Charrues notamment pour cette virée improbable.

Monté en 2009, Im Takt fait parler de lui désormais. Vinz, Bébert et Xav’ enchaînent les heures de « répé » dans leur studio du Pilier Rouge à Brest. Histoire de roder encore leur set, de travailler de nouveaux arrangements et de composer de nouveaux titres. Un second CD 4 titres devrait sortir au printemps 2012. En attendant, Im Takt assurera la première partie du trio electro Nasser, le samedi 17 décembre au Run Ar Puns de Châteaulin.


Tous les portraits et interviews