Allez au contenu, Allez à la navigation

Le saviez-vous ?

« Tonnerre de Brest ! » : le célèbre juron cher au Capitaine Haddock est une référence aux coups de canon qui annonçaient chaque jour l'ouverture et la fermeture des portes de l'arsenal à 6 heures et à 19 heures.

Une question ?

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email
le 15 juillet sur les Tonnerres de Brest 2012 © Dominique Le Roux

16/07/2012

Tonnerres de Brest 2012 : Un dimanche haut en couleurs

Culture

Le dimanche, c'est généralement jour de grandes marées humaines lors des fêtes maritimes de Brest. Et pour accueillir ce flot prodigieux, il fallait donner les clés de la journée à un grand pays. Or, qui mieux que la Russie pouvait être à l'honneur de cette fin de weekend ? Dans son village aux multiples pavillons, le village Russie a mis les petits plats dans les moyens puis dans les grands, façon poupées gigognes. Ainsi, les cadets du Sedov et du Kruzenstern ont-ils défilé ensemble tandis que des chanteurs, des chorales et des danseurs se sont produits sur la scène en forme de drakkar. Du grand et beau spectacle...

La Russie à l’honneur

Avec la Grande Russie, il n’y a jamais rien de petit. Et c’est plutôt normal pour le pays le plus vaste du monde qui compte plus de 32 000 kilomètres de côtes. Longer le bord de mer russe, c’est passer de la fraîcheur arctique à la douceur pacifique et contempler les mers Baltique, Noire et Caspienne. La nation russe est immense et ses bateaux sont gigantesques (Le Sedov et ses 117 mètres…). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le village et son programme sont à la hauteur. Plusieurs pavillons en bois massif accueillent le public pour lui faire profiter de la légendaire hospitalité russe. Le grand pavillon central sert de scène à une magnifique exposition sur la construction navale et les expéditions des peuples de Russie. Les maquettes et les photos transportent les visiteurs en Karélie, dans la péninsule perdue du Kamtchatka, sur la Volga et auprès des cosaques de la Mer Noire. Le village comprend également un pavillon “foire aux livres” pour célébrer l’année de la promotion de la langue et de la littérature russe en France, un autre consacré à l’art et un quatrième sur le thème “Les Bateaux unissent les peuples”. Une grande scène, en forme de drakkar, est installée au centre du village. Fanfare, orchestre de la Marine, chœur de jeunes marins se succèderont sur le bateau pour faire chavirer le public, tandis que des documentaires sur l’histoire franco-russe et sur la Russie d’aujourd’hui seront diffusés sur un écran situé au-dessus de la porte d’entrée du village. Sans parler de l’impressionnante flotte de bâtiments et de navires présente !

Inauguration du Village Russie

Journée de la Russie © Studio benA l’instar de son pays, le Village Russie des Tonnerres de Brest est saisissant de grandeur. Ce midi, son inauguration était à la hauteur de l’extraordinaire dispositif mis en place au 5ème bassin. Après avoir partagé un verre de vodka de bienvenue, Alexandre Orlov, ambassadeur de Russie en France, et François Cuillandre, Maire de Brest, ont rejoint, aux sons des tambours, la délégation officielle sur la scène du village. Faisant suite aux prises de paroles protocolaires et à l’hymne national entonné par les cadets, la déambulation s’est poursuivie parmi les stands puis à bord de l’impressionnant brise-glace St Pétersbourg.

France-Russie : une amitié séculaire

Les Tonnerres de Brest ont choisi d’illustrer des siècles d’entente franco-russe à travers la mise en scène d’un événement historique qui scellera l’amitié de ces deux grandes nations. Petit voyage dans le temps. Nous sommes le 19 mai 1051 et le Roi Henri Ier s’apprête à épouser en secondes noces la jeune princesse russe, Anne de Kiev, fille du grand prince Iaroslav 1er. A 18 heures, les acteurs en costumes d’époque ont pris place sur le Village Russie et nous ont transporté en plein cœur du moyen-âge.

L’incroyable brise-glace « Sarkt-Peterburg » pour la première fois hors de Russie !

Sur les quais du village de la Russie, que de bateaux qui ne passent pas inaperçus ! Le plus imposant d’entre eux est le brise-glace « Saint-Pétersbourg », fleuron de la flotte russe présente à Brest. Son capitaine Yarostav Verzhbitsky a profité de la trêve estivale pour le présenter à Brest et accueillir à son bord les visiteurs brestois. « Nous avons mis six jours pour arriver jusqu’à Brest depuis Saint-Pétersbourg. C’est la première fois depuis sa construction en 2009 qu’il navigue hors de Russie, explique le capitaine. Nous sommes fiers d’être présents pour ce grand événement ! »Le Saint-Pétersbourg est capable de briser des couches de glace d’un mètre d’épaisseur à une vitesse constante de plus de trois nœuds. Il est aussi bien utilisé pour délivrer les bateaux emprisonnés des glaces, que pour l’inspection de pipelines ou encore servir de base pour les hélicoptères… Un monument impressionnant à visiter chaque jour de 10h à 18h jusqu’à la fin de la fête ! A ne manquer sous aucun prétexte puisqu’on l’aura compris, si l’on ne saute pas sur cette occasion inédite de faire sa connaissance il ne restera plus qu’à aller le voir à l’œuvre dans son port d’attache de Saint-Pétersbourg !

Sa majesté la Russie est avancée !

Le majestueux vire-vire de ce dimanche après-midi a mis en lumière les voiliers russes présents sur la fête. Entre autres le Variag, voilier de plaisance russe. Il était accompagné de ses invités : Chaloupes et Lougres gréés au tiers, ses voisins de la fête les Sandeq indonésiens qui volaient sur les flots auprès des jangadas du Brésil. Sans oublier les canots SNSM qui étaient également de la partie. Tous ont salué le village Russe au 5ème bassin avant d’évoluer dans la rade.

Mais aussi…

Inauguration de l’espace des « Cultures Arctiques »

Au village arctique © Studio benChant national groenlandais issu de la tradition Inuit, costumes traditionnels. Les organisateurs de l’espace des « Cultures Arctiques » avaient réservé, aujourd’hui à 14h, un accueil des plus authentiques à Jacques Quillien, Maire du quartier des 4 Moulins, et Patrick Appéré, Adjoint aux Sports à la mairie de Brest, tous deux venus inaugurer ce village didactique où petits et grands sont invités à découvrir les traditions mais aussi l’inquiétante réalité des régions arctiques et polaires : diminution de la banquise et de l’enneigement, recul des glaciers, gaz à effet de serre… Le Président du Canoë Kayak Brestois, club brestois initiateur du village, a tenu à remercier l’ensemble des acteurs sans qui ce projet n’aurait pas connu une telle ampleur : Muséum d’Histoire Naturelle, Université de Versailles, l’entreprise DLB, l’IPEV, Nautisme en Bretagne…

Cap sur l’action maritime de la Région Bretagne

Le stand de la Région Bretagne propose, tout au long des Tonnerres de Brest, de présenter toutes ses ambitions maritimes à travers l’exposition « Mer en vue ». Destinée à tous, l’exposition évoque les 21 domaines pour lesquels la Région déploie ses actions. Les métiers de la mer, les Ports de Bretagne avec notamment le développement du port de Brest, les Energies Marines Renouvelables, la recherche et l’innovation, la modernisation des infrastructures, le développement des filières aquacoles, le soutien aux professionnels de la pêche, la mise en valeur du patrimoine maritime… Pour tout savoir sur l’excellence maritime de la Bretagne.

Hangar du Fourneau, des bulles et des souvenirs

Le Hangar du Fourneau vous propose de découvrir trois univers aussi éclectiques que conviviaux.L’association Enki a regroupé une vingtaine d’artistes, dessinateurs et aquarellistes au sein de l’exposition « Carnets de Voyage ». Qu’ils viennent de Brest, comme Erwan Le Bot, de Grenoble comme Hervé Bougel ou du Québec comme Xavier Martel, ils ont tous en commun l’envie de nous faire partager leurs pérégrinations à travers le monde. Sur les Tonnerres de Brest, ils « croquent » la fête sur le vif et joue avec notre perception de l’environnement.
Adossé à l’espace des carnetistes, le « Bazar-Souvenir» est une vraie malle aux trésors. Livres, photos, pins, coupures de journaux, cartes téléphoniques… Des dizaines d’objets souvenirs mis à disposition par les Brestois et collectés par Jean Kermarrec pour se remémorer les éditions précédentes.
Poursuivez votre déambulation au Fourneau avec l’exposition « Mer & BD » où d’impressionnantes œuvres murales vous transportent dans l’univers onirique des auteurs de BD. Passagers du Vent, L’Epervier, Cori le Moussaillon, Arthur, autant d’invitation à l’aventure.

Thomas Coville et son maxi trimaran à Brest

Barreur et chef de quart sur Groupama 4 pendant ces neuf derniers mois aux côtés de Franck Cammas, Thomas Coville a à peine pris le temps de poser les pieds sur la terre ferme pour fêter son 7e tour du monde et cette victoire historique d'un équipage français dans la Volvo Ocean Race qu'il a déjà jeté son sac sur son maxi trimaran Sodebo. Depuis hier, le skipper et son bateau sont ainsi présents aux Tonnerres de Brest 2012. Pas question pour eux, en effet, de rater l’évènement. De fait, on se souvient encore tous de l’accueil qu’ils avaient reçu, le 15 juillet, lors de Brest 2008 alors qu’ils venaient d’établir un nouveau temps de référence en solitaire entre New-York et le Cap Lizard.

En savoir +

www.lestonnerresdebrest2012.fr