Allez au contenu, Allez à la navigation

Le saviez-vous ?

« Tonnerre de Brest ! » : le célèbre juron cher au Capitaine Haddock est une référence aux coups de canon qui annonçaient chaque jour l'ouverture et la fermeture des portes de l'arsenal à 6 heures et à 19 heures.

Une question ?

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

20/07/2011

Partis de Plouzané, les Marins d'Iroise voguent sur la vague celte

Culture

La Bretagne est à la mode ! Après le gros succès de l’album de Nolwenn Leroy, Bretonne, c'est au tour des Marins d'Iroise d'envahir les ondes avec leurs chants de marins et bretons de Plouzané même.

Le groupe des Marins d'Iroise est né en 1992 très exactement, lors de la première édition des fêtes maritimes de Brest, rassemblement devenu incontournable au fil des différentes éditions. Pour continuer le voyage, ces gars de Plouzané et Brest, anciens de l'Arsenal pour beaucoup, au pied marin pour tous, font revivre une tradition qui n'a rien de passéiste. Ils chantent pour que les gens sachent qu'un bateau, ça vient ou revient d'ailleurs, que ça repartira bientôt à l’autre bout du monde, vers des rivages plus sucrés, des soleils plus purs ou des eaux si froides que la neige s'y pose.

Avec René Mandon, dit Lomic, commandant de bord, et, à la barre, René Abjean, spécialiste du patrimoine du chant de mer, les Marins d'Iroise ont, pendant toutes ces années, affirmé leur foi et leur savoir-faire. La signature chez Universal, en 2010, permet de prolonger l'aventure par un disque sorti en juin 2011. Il est réalisé par Jon Kelly, producteur de McCartney, Kate Bush et du très remarqué Bretonne de Nolwenn Leroy.

L’ensemble vocal s'inscrit avec justesse dans cette tradition épique du chant de mer, tout en intégrant des titres d'une belle modernité. Nul doute que le disque permettra à ce judicieux répertoire de déborder des bateaux et des ports, tant ces chants méritent d'aller au cœur des terres et des villes !