Allez au contenu, Allez à la navigation

Le saviez-vous ?

« Tonnerre de Brest ! » : le célèbre juron cher au Capitaine Haddock est une référence aux coups de canon qui annonçaient chaque jour l'ouverture et la fermeture des portes de l'arsenal à 6 heures et à 19 heures.

Une question ?

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

Vivre à la pointe de l'Europe permet de voir loin et grand, de s'ouvrir aux mouvements du monde et aux valeurs universelles. Dans le pays de Brest, la culture se décline avec bonheur des racines à l'avant-garde et fait rimer création et diffusion.

Avant-garde et découvertes avec le Quartz, scène nationale qui offre les meilleurs spectacles et permet à des artistes en résidence de présenter leurs créations en avant-première. Découvertes avec les concerts du cabaret Vauban, dont le charme séduit toujours artistes et spectacteurs, les Jeudis du Port, festival de musiques et d'arts de la rue, le Fourneau, lieu de fabrique de spectacles de rue et le Stella, Maison du théâtre départementale.

Avant-garde encore avec le festival Astropolis, retentissant témoin de la vitalité des musiques électroniques, et la Carène, pôle des musiques actuelles, seul équipement de ce genre en Bretagne à proposer aux musiciens des espaces de création et au public deux salles de diffusion. 

Avant-garde toujours lorsque l'art contemporain s'ancre dans la ville au centre d’art Passerelle et au Musée des Beaux Arts, mais aussi avec les ensembles architecturaux que sont Océanopolis, la Carène,  le cinéma Liberté, la Maison du Théâtre, la faculté Victor Segalen.

Ce n'est pas un hasard si cette même faculté des Lettres abrite le Centre de Recherche Bretonne et Celtique.  La culture bretonne, plurielle et ouverte, fait partie de la vie quotidienne. La Cinémathèque de Bretagne dont le fonds de documents ethnologiques est unique en France, a choisi de s'installer à Brest. Plusieurs écoles de musique initient les jeunes à la musique traditionnelle, représentée par la Kevrenn Saint-Marc et mise à l'honneur chaque année au Printemps des sonneurs, grand défilé de 400 musiciens.

Diffusion encore avec un réseau très dense de bibliothèques-médiathèques où le nombre de documents empruntés figure parmi les plus élevés de France. Un signe de plus de cette curiosité, de cette ouverture d’esprit et de ce désir de découverte qui ne sont pas le moindre des atouts de la ville et de ses habitants.