Allez au contenu, Allez à la navigation

  • Télécharger cette page en PDF
  • Imprimer
  • Envoyer par email

Les contrôles de vitesse

Les services de police sont dotés de radars mobiles, embarqués à bord de véhicules banalisés et fonctionnant suivant le principe du contrôle-sanction automatisé.

Ces équipements sont utilisés principalement sur des voies où sont régulièrement recensés des accidents corporels et où les vitesses pratiquées sont élevées.

Certains de ces sites font l'objet de contrôles très fréquents en raison du grand nombre d'accidents qui s'y produisent (ils concentrent à eux seuls près de 10% de l'ensemble des accidents de la Communauté Urbaine).  .

Brest métropole océane a décidé d'accompagner les services de police dans leur travail de prévention des accidents en signalant ces sites par des panneaux fixes.

L'objectif est de sensibiliser les conducteurs au respect des limites de vitesses en toutes circonstances, pour faire, ensemble, diminuer le nombre des accidents et leur gravité.  En effet sur le territoire de Brest métropole océane, la vitesse est en cause dans 28% des accidents corporels.

Sur les sites retenus pour les contrôles, la vitesse est limitée à 50 km/h et les infractions constatées à partir de 56km/h.

Des excès de vitesses qui peuvent paraître minimes (10 ou 20 km/h) peuvent avoir des conséquences dramatiques :

  • si vous roulez à 50 km/h, et qu'un piéton traverse à environ 30 mètres devant votre véhicule, vous avez le temps de vous arrêter juste avant.
  • si vous roulez à 60 km/h, votre vitesse d'impact avec le piéton est  de 40 km/h et le piéton est tué dans 30% des cas.